Wave
Strat'Conso

Wave, la vague révolutionnaire qui déferle sur la Fintech ivoirienne

0

Depuis quelques mois, Wave s’est lancé à la conquête de la Côte d’Ivoire. Si les consommateurs étaient habitués aux opérateurs locaux que sont Orange CI, Moov Africa et Mtn CI, ceux-ci accueillent plutôt bien ce service de transferts qui lie carte de débit, mobile money et comptes bancaires.

Twitter

Et pour cause, Wave atterrit sur le marché ivoirien avec un objectif bien précis : Bousculer les codes ! Selon Diariatou Sarr, responsable marketing et communication de l’entreprise : « Wave veut démocratiser les coûts et rendre les services financiers accessibles à tous.« 

Ainsi, cette inclusion financière passe par la révision des coûts. Wave affiche, donc, des taux de transfert relativement bas. En l’espèce, 1 % quel que soit le montant transféré. La firme propose, également, un compte avec zéro frais de dépôt ou de retrait.

Pour le paiement des factures, Wave fait aussi pencher la balance. Là, où les autres opérateurs offrent un paiement facturé, Wave s’impose avec une formule entièrement gratuite. De ce fait, aucune taxe n’est prélevée lors du paiement des factures d’eau ou d’électricité, par exemple.

Wave

Cette réinvention du cashless ivoirien est une création des Co-fondateurs Drew Durbin et Lincoln Quirk. L’idée de Wave est née alors qu’ils étaient encore à l’université. Voisins de palier, très vite, leur amour pour le développement de produits simples, à fort impact social, les a réuni. Ces deux Américains ont, finalement, mis au point Wave. Ils sont soutenus par des investisseurs réputés tels que : CombinatorFunder FundPartech.

Marie Axelle Tano

Rédactrice 

à lire aussi sur Strat’Marques :

Orange Côte d’Ivoire affirme son soutien à l’entrepreneuriat ivoirien

 

Le MUST pour avancer dans sa carrière professionnelle

Previous article

3 conseils essentiels pour prendre sereinement la parole en public

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Strat'Conso