Crédit image : trust my science
économieStrat'Eco

USYCAA, des turbulences dans l’air !

0

Le vol USYCAA/ASECNA est dans un trou d’air. En effet, dans l’article paru le 22/09/2022, Strat’Marques décryptait le communiqué n° 8 de l’USYCAA. En date du 20/09/2022, l’Union des Syndicats des Contrôleurs Aériens de l’ASECNA donnait une information capitale. Une information à même de fortement perturber l’activité de transports de biens et de personnes ! Non seulement dans les 17 pays de l’espace couvert par l’ASECNA. Mais également dans le monde. Dans ce fameux communiqué n°8, l’Union Syndicale informait l’opinion publique « de la réactivation de son préavis de grève notifié dans sa correspondance N° 2022/002/USYCAA/BEU du 25 juillet 2022, suspendue par la suite un (1) mois plus tard, pour donner une chance au dialogue ». Et aux dernières nouvelles, ce n’était pas du bluff !

Joindre la parole aux actes !

Crédit image : Air indemnité.

Le 20/09/2022, l’USYCAA informait les marques, les entreprises et les consommateurs de l’entrée en vigueur, dans sa phase exécutoire, de son préavis de grève. Et ce, à compter du 23/09/2022. Aujourd’hui, le piquet de grève est bel et bien posé. Et il est clair que le vol USYCAA/ASECNA est dans une zone de turbulences.

 

Le vol USYCAA/ASECNA dans une zone de turbulences

 

Pour preuve. Le communiqué n°9, sorti le 23/09/2022, révèle que les précédentes sommations de l’USYCAA n’étaient pas des paroles en l’air ! Ainsi, dans ledit communiqué, l’Union indique que conformément aux termes de son préavis, ses contrôleurs aériens ont cessé, à ce jour, depuis 8h00 TU, « toute fourniture de services de circulation aérienne aux aéronefs. Jusqu’au 25/09/2022, à 7h59 TU. Et puis d’une durée indéterminée. Jusqu’à satisfaction totale de toutes les revendications ».

Un bras de fer dans le ciel

Crédit image : Astrosurf.

De plus, le bureau exécutif de l’USYCAA souligne qu’il « se réserve l’exclusivité du droit de se prononcer sur la suite à donner à son préavis… tout en déclinant toute responsabilité en cas d’incident ». Toutefois, les aiguilleurs du ciel continueront d’assurer la circulation des vols sensibles.

Crédit image : Le Mag Mometeo

Pourtant, les Etats Africains se sont impliqués pour une résolution rapide de ce bras de fer entre l’ASECNA et ses contrôleurs aériens. Malheureusement, l’issue n’est, toujours pas, pour le moment favorable. Si l’Etat de Côte d’Ivoire juge que de tels agissements portent atteintes « à la sureté et à la sécurité de la navigation aérienne dans les états membres de l’Agence ».

 

Sur les 19 points de désaccords, 11 ont trouvé un terrain d’entente

 

Il rappelle, en outre, que les discussions entre l’Union et l’Agence ont tout de même connu des avancées. Car, sur les 19 points conflictuels, 11 ont, finalement, trouvé un accord. Pour autant, la terre d’éburnie a, néanmoins, déclaré cette grève illégale. En référence à l’Ordonnance n°4092 du 22/09/2022 du Tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau. Décidant de la suspension du préavis de grève.

Depuis quelque mois, L'USYCAA et l'ASECNA sont engagés dans un bras de fer.

Mohamed Moussa, le Directeur Général de l’ASECNA. Crédit image : Jeune Afrique.

En amont, Mohamed Moussa, le Directeur Général de l’ASECNA avait déjà pris les devants, le 21/09/2022. En donnant mandat spécial et pleins pouvoirs à ses représentants… Aux fins de prendre les mesures conservatoires nécessaires.

Crédit image : PAX.

Pour l’heure, ces turbulences perturbent les secteurs aériens et aéroportuaires. Avec des incidences, d’ores et déjà, notables sur toutes las activités connexes. Et l’économie des 17 pays membres de l’espace ASECNA. Alors que le monde souffrent, déjà, de divers troubles socioéconomiques, ce mouvement tombe au plus mauvais moment pour l’Etat de Côte d’Ivoire. Sachant que, pour rappel, le pays est en plein déploiement de sa Stratégie Sublime Côte d’Ivoire. L’Ambassade des Etats-Unis a recommandé, ce 23/09/2022, à son personnel et aux ressortissants Américains, d’éviter l‘Aéroport International Félix Houphouët Boigny. Dans l’attente d’une nouvelle éclaircie.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

USYCAA, perturbations atmosphériques après l’accalmie ?

Un Business Game pour produire des GEMM

Previous article

SNEDAI Groupe, son duo gagnant au PADEV 2022.

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in économie