Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.
AnalyseDossierStratégie

Un 18 octobre chargé pour la Sublime Côte d’Ivoire

0

En ce mois d’octobre 2022, la Sublime Côte d’Ivoire n’a pas chômé. Bien au contraire ! La stratégie de promotion de la destination terre d’éburnie continue de se déployer. Et pour preuve ! Siandou Fofana, le porte flambeau de cette opération d’envergure, a mené 2 actions stratégiques. Tout d’abord, il a conclu, pour le compte de l’Etat de Côte d’Ivoire, un accord. Un accord qui permettra d’activer, durablement, la solidarité Africaine, en matière de Tourisme. Ensuite, il a, officiellement, lancé une campagne nationale d’identification des établissements de Loisirs. Le tout, en l’espace de 24h00 ! Retour sur les 2 temps forts d’un 18 d’octobre 2022 chargé pour la Sublime Côte d’Ivoire.

24h00 intense pour la Sublime Côte d’Ivoire !

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

Le premier temps fort de ce 18 octobre 2022, pour la Sublime Côte d’Ivoire, était une rencontre. En substance, la rencontre entre Siandou Fofana – le Monsieur Tourisme et Loisirs de la Côte d’Ivoire – et  Ahmadou Abdoulaye Diallo – le Directeur Général du FSA, le Fonds de Solidarité Africain. Ainsi, cette rencontre du 18/10/2022 avait pour objet la recherche et la mise en place de mécanismes de financement pour les projets de la Sublime Côte d’Ivoire.

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

Il faut savoir que l’Industrie du Tourisme et des Loisirs a souffert, en Côte d’Ivoire et ailleurs, des affres de la crise née de la Covid-19. Aussi, il n’est pas étonnant que le financement soit une préoccupation majeure de cette industrie en phase de rémission.

La Solidarité Africaine en marche ?

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

En tout état de cause, la signature d’un protocole d’Accord de partenariat, le 18/10/2022, apparait comme un signe encourageant pour des résultats, à court terme, de la stratégie Sublime Côte d’Ivoire. Dans le détail, ce protocole d’Accord porte sur une collaboration. Cette dernière devrait contribuer à apporter des solutions concrètes à la problématique du financement du Tourisme, en Côte d’Ivoire. Et ce, dans un contexte où le pays des Eléphants et le monde apprennent à vivre avec la maladie.

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

Il convient d’indiquer que, créé en 1975 au profit de 16 États de l’espace communautaire Ouest-Africain, le FSA  vise, désormais, les 54 pays du continent. La signature de ce protocole d’Accord n’est que la première étape pour une duplication de la stratégie nationale de développement touristique Sublime Côte d’Ivoire. Et ce, cette fois-ci, à l’échelle du Continent.

Les Loisirs, pilier important de la Sublime Côte d’Ivoire 

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

Toutefois, la journée ne s’arrêtait pas là pour la Sublime Côte d’Ivoire. En effet, toujours le mardi 18 octobre 2022, Siandou Fofana a procédé au lancement d’une campagne. Une campagne longtemps attendu par les acteurs et les usagers de l’Industrie. Cette campagne, c’est la campagne d’identification des établissements de Loisirs. Une campagne nationale qui concerne, pour le coup, toute l’étendue du territoire Ivoirien.

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

Avant de revenir sur ce lancement, il faut rappeler que les Loisirs se définissent comme un ensemble d’activités auxquels un individu peut s’adonner de son plein gré, pour se reposer, se divertir, développer son information ou sa formation désintéressée, sa participation sociale volontaire, ou encore sa libre capacité créatrice, après s’être dégagé de ses obligations professionnelles, familiales ou sociales. De ce fait, dans nos sociétés modernes où le stress est pathologique, il est aisé de prendre la mesure de la nécessité des Loisirs. Cependant, comment en profiter pleinement si les espaces et établissements de Loisirs ne sont pas connus des professionnels et du consommateur ?

L’identification des espaces et établissement de Loisirs

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

C’est dans ce sens que l’initiatrice de ce projet, la Directrice Générale des Loisirs, Isabelle Anoh l’a précisée. « Cette campagne vise à l’identification des espaces publics et des entreprises privées de loisirs, sur l’ensemble du territoire national. En vue, non seulement, d’établir une cartographie des types de loisirs pratiqués en leur sein. Mais également, de maîtriser le nombre d’établissements de ce dynamique secteur d’activités en perpétuelle évolution  ». A-t-elle fait savoir.

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

 

 

 

 

 

 

 

De plus, elle a apporté une précision. « Au terme de cette opération, nous pourrons dire, avec exactitude, le nombre d’espaces de Loisirs en Côte d’Ivoire. Et nous pourrons proposer, aux populations, les circuits de loisirs ». A-t-elle souligné. En n’oubliant pas d’appeler tous les opérateurs du secteur des Loisirs à s’approprier cette campagne. Une campagne dont la finalité est, bel et bien, la promotion des différents lieux d’attraction du pays.

Une initiative pour la promotion de la Sublime Côte d’Ivoire

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

Quant à Siandou Fofana, il a exprimé toute sa joie, à la direction des Loisirs de son département, pour l’initiative. Il n’a, d’ailleurs, pas manqué de réitérer son soutien pour le bon déroulement de cette campagne. Il a, enfin, précisé que le développement et la promotion des Loisirs nécessitent une action concertée. Un concerto entre les secteurs public et privé. notamment les promoteurs d’espaces de Loisirs. D’où l’importance de cette campagne.

Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs.

Cette opération, d’une durée de trois mois, concerne les espaces et formes de Loisirs, aussi bien exogènes qu’endogènes, sur toute l’étendue du territoire Ivoirien. Si elle est un succès, aucun doute que le protocole d’Accord conclu avec le FSA, le 18/10/2022, permet, d’ores et déjà, d’obtenir les lignes de financements nécessaires au développement et à la promotion du Tourisme et des Loisirs, en Côte d’ivoire.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Editorial : Repenser le Tourisme pour le rayonnement de la Sublime Côte d’Ivoire ?

Une Initiative pour qu’Octobre Rose se prolonge jusqu’à la fin de l’année !

Previous article

CGECI Academy 2022, la nécessité d’une solidarité économique Francophone

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Analyse