Marque

Transferts d’Argent : MONEYGRAM plante le décor pour 2015

0
moneygram2
Le secteur est juteux et par conséquent hautement concurrentiel. Dans un contexte pareil, le plus offrant sera sans doute celui qui aura le plus simplifié ses services et assoupli ses offres. Le Transfert d’argent, puisque c’est de cela qu’il s’agit, devait ressembler à exercice ludique. Message que semble livrer MONEYGRAM, l’un des pionniers de ce secteur mais également le premier à communiquer pour cette année 2015 en Côte d’Ivoire.
La campagne tient en peu de mots. Une accroche autant sobre. « En 2015, envoyez autant de bonheur que possible ». Sur le visuel, une gamine impassible dessinant un monde de rêve, une étoile. Le message est tout de suite discerné. Cette année, cette compagnie vous servira de la souplesse, de la flexibilité, de la liberté, de la gaité. Avec en toile de fond, un pentagramme ou si vous voulez, une étoile. L’étoile étant un signe puissant et magique, capteur de flux bénéfiques. ‘’Bénéfices’’, le mot est lâché. Il s’agit pour MONEYGRAM de capter l’attention des prospects mais aussi rappeler à ses clients comme quoi transférer de l’argent par ses services, est bénéfique, d’où le « bonheur. »Car la situation est celle-ci : 94% de la population  africaine est non bancarisée. De ce point de vue,  le secteur du transfert d’argent est comme une poule aux œufs d’or. Un marché en forte croissance qui suscite beaucoup de convoitises. Selon la Banque Mondiale, les travailleurs africains établis en France effectuent majoritairement leurs transferts vers l’Algérie, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Maroc, le Sénégal et la Tunisie. Et, malgré la crise, cette institution avait prévu, pour l’année 2012, une hausse de 6 % du volume des transferts de fonds, qui atteignent plus de 405 milliards de dollars. A savoir que près de 60 milliards de dollars (Ndlr : Trente mille milliards de F CFA) ont été acheminés  sur le continent africain pour la seule année 2012.

Dans cet environnement, une seule stratégie suffit à s’imposer en termes de communication. Marquer sa présence et surtout renforcer sa notoriété en s’alliant à d’autres labels pour se démarquer.  Cette entreprise  est en passe de réussir cette action puisque pour cette nouvelle année, cette société de transfert d’argent internationale est la 1ère à activer le réseau d’affichage. Annonçant d’ailleurs la couleur à travers cette accroche susmentionnée.

Mieux, l’opérateur n’oublie pas d’apostiller : «… le lien qui vous rapproche. » signature magnifiquement illustrée. Partenariats enrichissants avec  des banques traditionnelles notamment BANQUE ATLANTIQUE, BHCI, BIAO, BNI, BSIC, SGBCI, UBA, bref, tous les grands maillons de la chaîne.

Marius Aka Fils

Presse ivoirienne : Et LE BELIER se jeta dans l’arène !

Previous article

Communiquer efficacement pour en tirer profits : EXCEPT MEDIAS vous propose CROSSMEDIA 2015

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Marque