Marque

Trafic aérien : Collision communicative entre AIR COTE D’IVOIRE et TUNISAIR

0

TunisAirCI

Le territoire national conquis, AIR COTE D’IVOIRE  lance ses avions dans les aires régionaux. Dans leur soute, une communication de haute portée pour divulguer l’information. Campagne interférant avec celle de TUNISAIR qui invite plutôt à des vols bon marché vers l’Europe.

AIR COTE D’IVOIRE a de bonnes raisons de communiquer. La forte sollicitation des voies aériennes aidant, les compagnies se bousculent aux abords  du tarmac de l’aéroport Félix Houphouët Boigny. La preuve par une : TUNISAIR communique également au même moment. Même si celle-ci vise plutôt  les cieux occidentaux.

Pourquoi une telle collision ? La réponse est que  la Côte d’Ivoire elle-même est en plein chantier. Les affaires tournent à un régime raisonnable. Mais aussi Abidjan est une plaque tournante. Tant sur le plan politique, économique et culturel. L’abri du siège de la Banque Africaine de Développement (BAD) suffit à le démontrer. Et les prochains Jeux de la Francophonie en terre ivoirienne pèsent aussi dans la balance.

Dans cette palette, enregistrera le plus grand nombre de clients, le transporteur qui assurera la meilleure couverture spatiale. D’où la campagne «  +De vols vers Cotonou, Ouagadougou, Brazzaville, Pointe Noire, Lagos ». Un message qui n’a par conséquent  rien d’anodin.  Car il s’agit ici d’une lettre  d’invitation qui ne dit peut-être pas son nom.

De son côté, l’autre aviateur panafricain a préféré déployer sa « carte réseaux ». Visuel mettant en relief la régularité de ses vols. Dans un autre sens, TUNISAIR veut montrer sa force de couverture. Avec en prime, des voyages « à prix légers ».

Marius Aka Fils

Tourisme ivoirien : les grandes manœuvres de la SODERTOUR Lacs

Article précédent

Epargne verte : Saviez-vous qu’avec 20.000 FCFA GREEN LABEL vous rend riche à vie ?

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque