Crédit image : Challenges
AnalyseStratégie

TotalEnergies, une énergie de conquérant

0

Fondée en 1924 par Ernest Mercier sous le nom de Compagnie française des pétroles, le siège social de TotalEnergies, anciennement Total, est, depuis les années 1980, dans le quartier d’affaires de la Défense, à Paris, en France. L’objectif de la compagnie est de permettre à la France de prendre toute sa place dans le marché très concurrentiel du pétrole et du gaz. Ainsi, de sa création à aujourd’hui, elle a gardé un esprit authentique et une mentalité de pionnier. Un esprit et une mentalité qui lui ont permis de découvrir et d’exploiter quelques-uns des plus beaux gisements pétrolifères au monde. Pour rendre la matière apte à la consommation, la multinationale a créé, dans ses raffineries, des produits toujours plus élaborés et déployé, dans son réseau de distribution, une gamme de produits et de services étendue.

Siège social de TotalEnergies / Crédit image : Défense

L’essence de la fusion

Crédit image : TotalEnergies

Sur le terrain, c’est avec le souci constant de la sécurité, de ses équipes, de ses installations, et de la performance, que la multinationale française a forgé son identité et sa culture d’entreprise. Au fil d’une histoire de près d’un siècle, TotalEnergies a croisé, à de nombreuses reprises, la route de deux autres compagnies pétrolières : L’une française, Elf Aquitaine, l’autre belge, Petrofina. Parfois concurrentes, souvent partenaires, elles apprirent, peu à peu, à travailler ensemble et à unir leurs forces, face à leurs concurrents. Et Tel était l’enjeu de leur fusion, en 1999. De cette fusion naquit Total, la quatrième majore pétrolière mondiale. Une compagnie riche du mix de ses savoir-faire et de l’expérience des trois ex rivales. Par la suite, porté par une ambition forte, Total devient, une vingtaine d’année plus tard, TotalEnergies. Son objectif : Etre un acteur majeur de la transition énergétique, conjointement avec l’humanité, et atteindre la neutralité carbone sur l’ensemble de ses activités mondiales, le tout à l’horizon 2050.

Une supermajors

Crédit image : stringfixer.com

TotalEnergies, anciennement Total, est une compagnie mondiale de production et de fourniture d’énergies. Pétrole, biocarburants, gaz naturel, gaz verts, énergies renouvelables, électricité, elle fait partie des six sœurs. Elle est la sixième plus grosse entreprise du secteur, à l’échelle mondiale, derrière ExxonMobil, Shell, BP, Chevron et ConocoPhillips. Quant au chiffre d’affaire, Total S.A. était la première entreprise française, la 5ème entreprise d’Europe, la 24ème entreprise du monde et la 4ème capitalisation boursière de la zone euro, en 2015. De l’extraction, du pétrole brut et du gaz naturel, à la création d’énergie, ses activités couvrent l’ensemble de la chaîne de production ; activités de raffinage et de distribution commerciale inclues .

Une présence internationale

Quelques salariés de TotalEnergies / TotalEnergies

Le groupe TotalEnergies est présent dans plus de 130 pays et compte plus de 105.000 salariés dont environ 25 % sur le territoire Français. Il est, par ailleurs, un groupe important dans le domaine de la chimie. TotalEnergies exploite près de 16.000 stations services, dans le monde, et plus de 3.500 stations services, en France, sous les marques TotalEnergies, TotalEnergies Access ou ELAN.

Crédit image : Grapheline

TotalEnergies est fréquemment mise en cause pour les émissions de gaz à effet de serre de ses activités pétrolières et gazières, responsables du réchauffement climatique. Cependant, l’entreprise débourse plusieurs dizaines de millions d’euros chaque année, d’une part en lobbying pour contrer les politiques de lutte contre le réchauffement climatique, d’autre part en communication en faveur de ses investissements dans les énergies renouvelables.

Rodrigue Cofye

Rédacteur

A lire aussi sur Strat’Marques :

CAN TotalEnergies 2021 : Puma, champion de la coupe d’Afrique des équipementiers

La première cohorte de Challenge+Afrique étoffe son réseau

Previous article

Duel de couples à PLAYCE

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Analyse