Média

TNT en Côte d’Ivoire : NASCO et SAMSUNG devancent le basculement

0

NASCO vs SAMSUNG

La Côte d’Ivoire s’apprête à faire le grand saut vers la TNT (télévision numérique terrestre). Cela suppose des postes téléviseurs adaptées. NASCO vous fait prendre de l’avance avec sa « Nouvelle génération de téléviseurs », quand SAMSUNG appelle à faire « le meilleur choix… »

Le  paysage audiovisuel ivoirien est composé de deux chaînes publiques hertziennes et d’opérateurs privés satellitaires.  Environ 1,5 million de téléviseurs c’est ce que compte la Côte d’Ivoire selon les estimations officielles. Mais l’imminence de la numérisation et la libéralisation de cet espace  ne se feront pas sans impact.

Car il va falloir songer à ranger au placard les postes téléviseurs ordinaires. Pour bénéficier des bienfaits de cette révolution. Par exemple recevoir des signaux du bouquet de chaînes gratuites annoncé.

Pour accompagner les ménages, SAMSUNG jette les dés : «  le meilleur choix de TV numériques en Côte d’Ivoire ». Au rebond, NASCO se signale. L’entreprise du groupe chinois Chigo, annonce sa « Nouvelle génération de téléviseurs. » Belle stratégie marketing d’anticipation de la part de ces deux marques.

Le décor en vaut la chandelle en effet.  L’on parle entre autres, de bouquet qui  se composera de trois chaînes publiques de la RTI  (RTI1 et RTI2 plus une chaîne nouvelle) et cinq  ou six nouvelles nées du processus de libéralisation. Soit au total huit à neuf chaînes gratuites. D’ailleurs le  projet pilote  déployé dans la région d’Abidjan s’est soldé récemment par un succès avec 1 000 foyers bêta testeurs.

Notons que les TNT viennent dynamiser le marché publicitaire. Mettant  en place une vraie industrie audiovisuelle ivoirienne, de la conception à la vente des programmes dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Environ une quarantaine de  chaînes seront portées par un bouquet exigé  populaire par les autorités ivoiriennes.  C’est-à-dire, les offres d’abonnement mensuel  démarrent à un prix d’entrée de 2 500 francs CFA et n’excèdent pas les 10 000 F CFA.

Marius Aka Fils

Management/Marketing : tout change chez Moov CI

Previous article

La revue de presse du Jeudi 02 Juillet 2015

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Média