Marque

Textile/ FANTEX : des couleurs pour des FANs du TEXtile

0

FANTEX Côte d'Ivoire: palette de couleurs

Le secteur du textile, chasse gardée d’UNIWAX, a enregistré depuis février 2015,  FANTEX. La société de droit béninois dont l’objectif est de faire aimer le pagne autrement. « Palette de couleurs » sa campagne actuelle, vise certainement à élever ce textile au goût du jour.

Mme Adotevi IRMA, Fondatrice de FANTEX n’a pas usé du dos de la cuillère pour livrer ses ambitions : « La Côte d’Ivoire est un marché important…Nous voulons nous rapprocher de la clientèle. »  Sa société entend prendre part au débat.

Et le créneau  est tel que l’entreprise aura son mot à dire. Puisque FANTEX travaille sur les supports tels que le super Wax pour en sortir des collections. « Palette de couleurs » est d’ailleurs son nouveau catalogue qui fait l’objet d’une campagne enjolivée justement par des visuels haut en couleurs.  Offensive qui permettra à FANTEX de s’attirer plus de prospects ou du moins, convaincre mieux les clients.

Cependant, l’environnement impose que plus d’efforts soient consentis  par  cet annonceur.  Car en Côte d’Ivoire,  le premier adversaire sur le terrain du textile  se nomme contrefaçon. Elle fait perdre à l’Etat plus de 20 milliards de F CFA chaque année.

Même UNIWAX, le leader du pagne, a vu son chiffre d’affaires chuter drastiquement. De 30 milliards en 2000, la société s’est retrouvée avec 17 milliards en 2007. Il convient alors d’inviter FANTEX à  communiquer pour contrecarrer ce phénomène.

Ce qui nécessitera plus de ressources certes. Mais pour augmenter son chiffre d’affaires, il le faut.  Notons qu’UNIWAX a dû injecter  215,4 millions de F CFA dans sa communication en seulement huit (8) mois (Janvier-août 2015).

Marius Aka Fils

La revue de presse du Mercredi 16 Septembre 2015

Previous article

En Afrique, Orange est devenue une banque

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Marque