Marque

Télécommunication : Huawei lance l’opération séduction des médias étrangers

0

Après avoir fait sensation lors du Mobile World Congress de Barcelone avec son smartphone Mate X pliable et 5G, Huawei se lance dans une opération de relation publique auprès des médias américains pour redorer son image.

En effet, Huawei a envoyé une invitation aux médias étrangers (Wall Street Journal, le New York Times et le Washington Post) afin qu’ils visitent la semaine prochaine son siège de Shenzhen (sud de la Chine). Une manière pour l’entreprise de contre-attaquer Washington qui soupçonne l’entreprise d’espionner pour le compte de Pékin. Cette invitation signée par Catherine Chen, membre du conseil d’administration de l’entreprise, a été publiée le 1er mars en pleine page dans les colonnes de ces plus grands quotidiens américains.

«Ne croyez pas tout ce que vous entendez», tel que titraient les médias. «Je vous écris dans l’espoir que nous pourrons mieux nous comprendre. Ces dernières années, le gouvernement américain a suscité quelques malentendus à notre sujet. Au nom de Huawei, j’invite les médias américains à visiter nos sites et à rencontrer nos employés. » Un message qui comprend une adresse courriel pour s’inscrire. Reste à savoir si les médias répondront favorablement à cette invitation du géant mondial chinois des télécoms.

En rappel, Huawei est accusé d’espionnage par les Etats Unis. Ce qui a valu le 1er décembre 2018, à Vancouver, l’arrestation de la directrice financière Meng Wanzhou. Par ailleurs, l’administration du président américain pousse depuis plusieurs mois ses alliés à ne pas utiliser, d’équipements Huawei, pour le déploiement de leurs équipements 5G, invoquant un risque pour leur sécurité nationale.

 

Fernand Appia

4ème édition des JNCM: Carmen  Merheb, convie tous les acteurs à ce rendez-vous

Article précédent

Réseaux sociaux : protection des données, concurrence et innovations

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque