RECO DE PRO

Strategie : boulangerie, et si on fidélisait nos clients ?

0

Tous les matins, à la mi-journée et les soirs, ce sont des millions de personnes qui arpentent les couloirs des boulangeries pour se procurer du pain, des gâteaux et autres friandises. C’est un ballet incessant auquel assistent les gérants de ces boulangeries et cela pour leur grand bonheur. Mais pendant combien de temps durera encore cette idylle quand on sait que les boulangeries s’ouvrent ces dernières années comme de petits pains ? Ces opérateurs économiques ne gagneraient ils pas à anticiper les changements qui surviendront certainement ?

Les consommateurs mangent régulièrement du pain de boulangerie et cela au gré des ouvertures de boulangerie dans leurs environs. Toujours en quête de nouveautés, d’innovation, de service de qualité, ces consommateurs sont amenés à changer de fournisseurs de pains au gré de leurs envies, et ce, selon un cycle qui leur est propre. Ainsi la fidélité n’est pas toujours de mise chez tous ces consommateurs. Pour parvenir à conserver durablement leurs clients, il serait opportun pour chaque propriétaire de boulangerie de lettre sur pied une politique de fidélisation et ce dans un environnement de plus en plus concurrentiel.

Qu’est-ce qu’une politique de fidélisation ?

La politique de fidélisation est un ensemble de procédés et de techniques visant à créer et à entretenir une bonne relation entre des clients et une marque donnée.

Le but étant de maintenir ces clients sur le long terme. Quand on sait que cela coûte cinq fois plus cher de recruter un nouveau client que de le fidéliser, vous comprenez aisément où focaliser ses efforts et son attention : Sur une bonne politique de fidélité.

Quels sont les avantages d’une bonne politique de fidélisation ?

Mettre sur pied une politique de fidélisation revêt de nombreux avantages dont :
-L’augmentation du chiffre d’affaires et la marge bénéficiaire de l’entreprise
-Le maintien et l’accroissement du nombre de clients
-La gestion qualitative des clients induisant la satisfaction de ceux-ci
-Accroissement du capital sympathie des clients
-Le recrutement de nouveaux clients par recommandations des clients fidèles
-une bonne connaissance de ses clients et de leurs habitudes de consommation
-La remontée rapide d’informations émanant des clients quant à des suggestions d’amélioration, des sondages, etc.

Comment mettre en place sa politique de fidélisation ?

Mettre en place une politique de fidélisation implique :
-La définition de la politique de fidélisation de l’entreprise. C’est cette politique qui fixera les règles de la fidélisation, les niveaux d’achat donnant droit à des récompenses
-L’acquisition d’un logiciel de fidélisation que propose quelques rares agences de communication du marché
-Une bonne communication visant à informer les clients et non-clients en vue les faire adhérer
-Production des supports de fidélisation (carte de fidélité, PLV, promoteurs, sticker, affichettes …).

Si une telle politique de fidélité est lise en place, les boulangeries sont assurées de générer une croissance pérenne. Dun côté, ce sont des clients heureux d’”appartenir” à une boulangerie qui ne se contente plus de récupérer leurs sous, mais qui désormais les écoutent et prend en compte leurs réels besoins. Et d’un autre côté, ce sont les boulangers heureux de faire de bonnes affaires et de penser ainsi le développement d’un réseau de boulangeries de leur enseigne. Alors qui seront ces boulangers 2.0 ?

Vincent NGORAN

 

Oprah winfrey, de l’anonymat a la marque mondiale

Article précédent

Voici comment le MPME accompagne les entreprises à bénéficier du fonds de soutien à la Covid-19

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans RECO DE PRO