Marque

Simba : le gigantesque projet de Facebook pour connecter l’Afrique

0

Dans le but de permettre au monde entier d’avoir accès à internet, Facebook a annoncé, dans Wall Street Journal, vouloir se lancer dans un projet démesuré qui permettrait à la plateforme de s’intéresser aux 1,2 milliard d’Africains.Pour ce faire, Facebook s’apprête à encercler l’Afrique d’un gigantesque câble sous-marin de fibre optique.

Baptisé « Simba », ce projet permettrait à la majeur-partie de l’Afrique de profiter d’internet et surtout de pouvoir utiliser WhatsApp, Instagram et Facebook. Dans sa phase pratique, ce câble pourrait être relié aux points d’accès existants, notamment sur certaines plages des côtes Est, Nord et Ouest.

Le choix de l’Afrique n’est pas fortuit. Le continent est habité par 1,2 milliard de personnes avec plus de 184 millions utilisateurs africains, soit une progression de 24,61 % en 2018. Si plusieurs millions d’Africains pouvaient demain se connecter à Internet et créer un compte Facebook, le réseau social pourrait gagner énormément d’utilisateurs en très peu de temps et donc gagner en puissance.

Mais il n’y aurait pas encore d’accord signé pour l’installation de ce câble géant. Ce n’est pas la première fois que Facebook parle d’un tel gigantesque projet qui certainement posera un problème environnemental. La pose et la maintenance des câbles sous-marins sont indissociables des thématiques que sont le climat, le recyclage et la biodiversité.

 

Fernand Appia

 

 

E-commerce : « Liste de mariage », la plateforme ivoirienne dédiée au mariage

Article précédent

Innovation : l’ONU intéressée par un projet de villes flottantes

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque