Marque

Seedballs Côte d’Ivoire : les marques s’engagent en faveur du reboisement

0

Depuis le 1er août 2019, Seedballs Côte d’Ivoire procède à une levée de fonds pour fabriquer des boules de graine de diverses essences d’arbres. Cette levée de fonds initiée sur le site de cagnotte en ligne Leetchi court jusqu’au 31 octobre 2019.  Dénommées « seedballs », ces boules de graine devraient servir à la restauration du couvert forestier ivoirien. En plus du soutien d’une vingtaine de particuliers, Seedballs Côte d’Ivoire a signé des accords de principe avec quelques grandes entreprises installées en Côte d’Ivoire.

Conscientes de leur responsabilité sociétale, ses marques ont décidé d’accompagner l’initiative écologique. Des entreprises comme Orange, MTN, CIE et SIFCA envisagent de planter à leur tour des forêts à l’aide de ses boules noires.

Lire aussi : Environnement : Seedballs Côte d’Ivoire crée une cagnotte en ligne pour planter des arbres

Seedballs Côte d’Ivoire entend concrétiser ses partenariats dans les prochains mois. Pour ce faire, l’entreprise a lancé l’opération « Plante ta forêt ». Les particuliers sont invités à mettre à la disposition de Seedballs des parcelles non exploitées d’au moins 2 hectares. Les particuliers propriétaires de parcelles de cette superficie sont invités à prendre attache avec les initiateurs à l’adresse sarah@seedballsci.com. « Notre objectif à nous est d’être réellement actif sur le terrain. Alors, composer avec les particuliers est une alternative pour être concret. » explique Sarah Traboulsi, manager de l’entreprise environnementale.

En  parallèle, Seedballs Côte d’Ivoire est en pourparlers avec les ministères de l’environnement et des eaux et forêts, la banque mondiale et quelques organisations étatiques pour obtenir de plus grandes parcelles à reverdir.

Pour rappel, la première opération de Seedballing en Côte d’Ivoire s’est tenue le 23 juin 2019 à Lopou, dans le département de Dabou, à l’ouest de la ville d’Abidjan. 1000 balles de graines de teck ont été répandues dans la zone. Cette opération d’envergure a enregistré la participation de représentants du Ministère des Eaux et Forêts de Côte D’Ivoire. Des élèves du lycée Blaise Pascal y ont également pris part.

Fikahin Yéo

 

 

Les rencontres Africa : Les enjeux de l’édition 4

Article précédent

Ecosia : le moteur de recherche anti-déforestation

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque