Itinéraire

Sandile Shezi, de vendeur à multimillionnaire

0

L’histoire de Sandile Shezi,  le jeune Sud- Africain de 23 ans qui passe de vendeur de muffins à multimillionnaire.

Shandile Shezi est un modèle de réussite pour la jeunesse Africaine. En effet, à 23 ans ce jeune Sud-africain devient le plus jeune multimillionnaire de son pays. Fondateur et co-directeur de la société de courtage en finance, Global Forex Institute, Shandile Shezi est issu des quartiers pauvres de Durban en Afrique du Sud où enfant il vendait ses gâteaux.

Sa vie n’a pas été du tout rose comme bon nombre d’enfant de son âge. Shandile Shezi n’est pas né avec une cuillère d’argent dans la bouche, son futur, il l’a construit à partir du fruit de ses efforts, de son abnégation et de son courage. C’est en vendant des muffins (de petits gâteaux individuels s’apparentant aux madeleines)qu’il a fait ses premiers pas dans l’entrepreneuriat alors qu’il n’avait que 12 ans.

Il a grandi dans le même quartier que son modèle Sandile Zungu, président de la Zungu Investments Company Limited, qui a conçu un programme en leadership pour la prestigieuse université américaine de Harvard.  De l’expérience et du parcours de son mentor Shandile Shezi  a su s’inspirer pour forger son mental et se nourrir d’espoir pour atteindre son objectif. « Je me suis alors dit : s’il peut le faire, pourquoi pas moi ? » dit-il sur CCTV Africa.

Lire aussi : Daniel Kretinsky, le milliardaire tchèque qui a conquis la presse française

L’homme prend goût à l’entreprenariat. Ainsi, avec les bénéfices acquis de la vente de muffins, Shezi décide de se convertir au commerce de vêtements. Il fera alors du porte à porte, proposant ses articles. Une expérience très instructive. D’ailleurs, le jeune homme en parle fièrement dans le magazine New 24 entrevue « cette expérience m’a énormément appris sur le business et le refus de la fatalité ».

Fort de cette expérience enrichissante et de ce petit succès, Shandile Shezi  décide d’embrasser le monde des affaires.  Il  abandonne l’université sous le regard désespéré de ses parents, pour se donner le temps nécessaire aux analyses financières qu’exige le trading. Pour se faire, il utilise, les frais de sa scolarité comme mise de départ. Loin de sacrifier son avenir comme le pensaient ses parents, Shandile Shezi  venait ainsi de poser les fondements de la société qui inscrira son nom dans la prestigieuse liste des millionnaires de son pays. L’homme qui est tant respecté et pris en exemple par la jeunesse de la nation arc-en-ciel, voire continentale.

Autodidacte, Shandile Shezi ne dort pourtant pas sur ses lauriers, il suit des formations en ligne et se découvre une passion pour les paris risqués. Au fil des ans, il a réussi à établir des relations d’affaires qui l’ont conduit à établir l’une des compagnies de formation de changes la plus réussie de Durban qu’il nomma Global Institute Forex basée à Mhlanga, en Afrique du Sud. Global Institute Forex forme les gens et leur fait comprendre quel est le bon moment pour acheter ou vendre, comment allez-vous éviter de perdre votre capital et surtout faire en sorte que tout le monde comprenne la négociation. Son entreprise se positionne comme le principal fournisseur de formation Forex avec plus de 2000 clients formés.

Lire aussi: Ivanka Trump: De femme d’affaires à conseillère à la maison blanche 

Malgré son succès, Shandile Shezi reconnait toujours d’où il vient. Il veut aider tous les jeunes sud-africains qui ont des projets et qu’ils ne peuvent pas financer. Le jeune espère participer à la réduction du chômage qui est un problème majeur en Afrique du Sud puis, permettre à d’autres de vivre leurs rêves comme lui-même a vécu le sien.

Le parcours de Shandile Shezi est une véritable histoire inspirante pour la jeunesse africaine qui est le plus souvent en perte de repère. Comme il le dit si bien, « La route du succès n’est jamais facile. De la même manière vous avez besoin de l’air pour respirer c’est de cette même manière vous devez vouloir le succès ». Par ailleurs, « en chaque riche homme se trouve un enfant pauvre qui a cru en ses rêves ».

 

Fernand Appia

CAN 2019 : Quand le poulet vous fait voyager !

Article précédent

Tesla automobile :Youtube et PS4 au volant de ses voitures !

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Itinéraire