Event

Salon Ivoirien de l’Alimentation et de la Santé : On a appris à manger sain

0

SIAS14SIAS14

Dans bien de cas, ce que nous consommons nous pousse malheureusement chaque jour vers la tombe. Mais comment adopter un régime alimentaire sain ? C’est autour de cette équation qu’on gravité trois jours durant, à la salle d’exposition de la Caistab à Abidjan-Plateau, les réflexions menées lors de la 4ème édition du Salon Ivoirien de l’Alimentation et de la Santé (SIAS) qui referme ses portes ce vendredi 07 novembre.

En plus de la trentaine de stands d’expositions de produits agro-alimentaires, pharmaceutiques, d’entretien et d’hygiène, qui ont enregistré un taux de visite nettement au dessus des espérances selon Mme Mirelle Kouadio BLE, initiatrice desdites assises, le SIAS 2014 se particularise aussi par la qualité des participants. La présidente du Comité d’Organisation de cet évènement, est exaltée en effet, à l’idée de contribuer à limiter la mortalité due à la mauvaise alimentation.  D’autant que les visiteurs ont bénéficié sur place et gratuitement, de conseils d’un collège élitiste  de médecins et de diététiciens, de nutritionnistes et biens d’autres.

Le SIAS, c’est aussi des communications sur des sujets vitaux. Et pour l’initiatrice, l’engouement  grandissant suscité par son opération au fil des échéances, y trouve son fondement : « Cette  spécificité pèse beaucoup dans la balance.  Pour moi, la qualité des thèmes abordés figure en bonne place dans les facteurs de cette mobilisation. Par exemple, nous venons de passer au peigne fin, le cancer digestif et celui de la prostate. Et croyez-moi, nous avons eu des échanges constructifs. Mieux, certains participants nous ont confié que ces présentations leur ont permis de connaitre suffisamment  ces pathologies.  De façon globale, l’auditoire a compris que ces maladies sont causées par certains  aliments que nous consommons quotidiennement  »

Au delà des débats, ceux qui ont eu la présence d’esprit de faire un tour à la salle d’exposition de l’immeuble Caistab depuis le 05 novembre derniers, ont vu leur bon reflexe récompensé. En ce sens qu’ils ont eu le mérite de  manger ‘’sous haute surveillance hygiénique’’.  C’est-à-dire sans risque  de maladie.

Marius Aka Fils

Géomatique : Bientôt le rendez-vous mondial à Abidjan

Previous article

G4S recrute SALES SUPPORT MANAGER – NORTH & WEST AFRICA

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Event