Vincent Kadio a livré un enseignement très apprécié du public. Crédit Image : marlublog.ci
entrepreneuriatStrat'Eco

Salarié : 4 critères à suivre pour réussir un business prospère !

0

Développer un business prospère en étant salarié, c’est le pas que veulent franchir des millions de travailleurs, à travers le monde. C’est dans cette optique que, le 09 juillet 2022, Vincent Kadio a proposé 4 conditions à observer pour parvenir à cette fin. C’était lors d’une Master Class qu’il animait dans le cadre de la 2ème édition du SIFA.

Vincent Kadio

Vincent Kadio (costume noir) a expliqué que entrepreneuriat permet aux salariés d’atteindre l’indépendance financière. Crédit Image : SAFA.

Il faut savoir que Vincent Kadio, est Directeur Marketing et Communication chez AFG. Selon lui, l’entrepreneuriat est la porte ouverte à tous les employés, des secteurs public et privé, pour développer des ressources additionnelles, afin d’atteindre l’indépendance financière. Pour cet expert, 4 conditions garantiront le succès dans cette entreprise.

 

 

 

 

 

 

Investir dans un business qui ne nécessite pas votre présence

 

Public assistant à une conférence. Crédit image : SIFA.

Le conférencier fait remarquer que tout salarié se doit d’accomplir sa mission en bonne conscience. De ce fait, il doit faire preuve d’équité et d’intégrité vis-à-vis de son employeur, ce qui  implique, notamment, qu’il ne vaque pas à d’autres taches, professionnelles ou commerciales, pendant ces 08 heures de services. Il l’invite, donc, à opter pour un business qui ne nécessite pas sa présence, du moins, pas pendant ses heures de travail.

 

Possibilité de trouver des clients en ligne

 

Le salon de coiffure, une opportunité de Business. Crédit image : Twitter.

Le salarié doit étudier la possibilité, pour lui, de rechercher et de trouver des clients en ligne. A ce propos, la mise en place d’un tunnel de vente est ce qu’il y a de plus recommander. Le tunnel l’aide à générer des prospects et qualifier les clients, sans qu’il n’ait à intervenir directement.

 

Simple à faire

 

Offrir des formations est une activité que peut tenir tout salarié. Crédit image : unite.ci

En plus des deux premières conditions, le salarié doit investir dans un business simple dans sa mise en œuvre. Cette activité ne doit pas être harassante et doit éviter les complications de toutes sortes. Une ou deux heures le weekend et le tour est joué !

 

 

 

 

 

 

Facile à contrôler

 

Un business difficile à contrôler vous rendra improductif au boulot. Crédit image : Doctissimo.

Enfin, un bon business, pour un salarié, doit être facile à contrôler par lui-même. Pas d’inventaires de stocks ou de longues heures de calculs. Après une journée bien remplie aux côtés de son employeur, rien n’est plus réparant qu’un bon repos. Ainsi, Vincent Kadio demande aux salariés de toujours tenir compte de ces critères, dans le choix de leur business. C’est, selon lui, des indicateurs pertinents pour un business prospère !

Crédit image : SIFA.

Formateur en marketing et en techniques de recherche d’emplois, écrivain et salarié dans une grande entreprise de la place, Vincent Kadio a, toutefois, fait remarquer toutefois qu’il revient à chacun d’adapter ses choix en fonction de ses réalités.

 

Hartman N’CHO

Rédacteur

à lire aussi sur Strat’Marques :

SIFA 2022 : Les freins à l’inclusion financière expliqués

 

Félicité Gbanet, de DIM Voyages au Sival

Previous article

CFAO élargit son parc de points de vente

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply