Conférence SADA / Caistab Abidjan Plateau / 17-09-2021 / Crédit image : Strat'Marques
économieStrat'Eco

SADA, le digital à la conquête du monde des assurances ?

0



Le salon africain des assurances s’est terminé ce vendredi 17 septembre 2021 et les femmes, tant dans le public que parmi les exposants, ont brillé par leur présence massive. Au programme de cette quatrième édition du SADA : Conférences, panels, ateliers, stands et animations. Le dernier jour de ce salon, à la Caistab du Plateau, UIS (up in solutions), entreprise française, forte de 30 ans d’expériences dans le domaine de l’assurance des risques industriels et de 10 ans dans la gestion de flottes de véhicules, a partagé son expertise sur un thème qui interpelle les assureurs et le consommateur : Le digital va-t-il conquérir le marché des assurances ?

Vulgariser l’assurance, c’est possible. C’est le pari que Valérie Kouamé, commissaire générale du SADA, et son équipe relèvent, depuis près de 5 ans maintenant. Le vendredi 17 septembre 2021, les percussions jouées comme des tam tam parleurs, appellent la population, les entreprises et les professionnels de l’assurances à entrer dans le hall de la Caistab du plateau. Et ce, pour participer aux conférences et découvrir les produits et services des exposants du salon africain des assurances.

Au salon, artisans, commerçants, passants, PME/PMI (petites et moyennes entreprises et industries), grandes entreprises, assureurs et médias visitent l’espace, participent aux panels et échangent sur l’avenir de l’assurance et les besoins des usagers.

Conférence SADA / Caistab Abidjan Plateau / 17-09-2021 / Crédit image : Strat’Marques

Il est clair que le changement de paradigme est amorcé. Les habitudes de consommation évoluent avec les technologies numériques et chaque élément de la chaine de valeur de l’assurance doit être adapté à cette nouvelle réalité. Désormais, l’assurance baigne dans un univers technologique et les clients sont de plus en plus exigeants. Ils demandent des offres personnalisées.



Conférenciers SADA / Caistab Abidjan Plateau / 17-09-2021 / Crédit image : Strat’Marques

Aujourd’hui, 93% des dirigeants d’assurance considèrent que la base de leur stratégie de travail s’appuie sur la récolte et l’analyse de données. 50% des assureurs n’ont aucun contact avec leurs clients et agents.

Indéniablement, alors qu’il rend le produit plus complexe et largement anxiogène, le digital va entrainer une refondation complète du marché des assurances. Le digital, c’est la transparence. Il permet, par exemple, la télé déclaration d’un sinistre à partir d’un smartphone. Ainsi, face à l’impact du digital sur le citoyen, les assurances doivent se réinventer, dans leurs fonctionnements, leurs rapports et les offres qu’elles proposent au client final.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :



Nouveau Challenge pour HEC Paris et son bureau de représentation en Afrique de l’Ouest et Centrale

Previous article

La transformation digitale, bien plus qu’une révolution technologique ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in économie