Média

RTI : Retour sur 6 émissions cultes

0

La première manche de Wozo vacances s’est tenue le 24 juillet 2019 au Palais de la culture de Treichville. L’émission préférée des tous petits rempile pour une 30ème saison. Mais l’événement en cette année 2019 à la Radiodiffusion Télévision ivoirienne (RTI) est le grand retour de Varietoscope après près de  10 ans d’absence.

Avant le début des manches télévisées de Variétoscope, Strat’Marques revisite 6 émissions cultes qui ont marqué les vacances des téléspectateurs de la RTI. Nostalgiques s’abstenir.

  1. WOZO VACANCES

Sa longévité parle pour elle. Depuis 1989, l’émission préférée des enfants de 3 à 15 ans occupe une place de choix dans la grille des programmes des émissions de vacances. Les enfants venant de toutes les contrées du pays s’opposent dans des concours de contes, de danse traditionnelle, de playback et chorégraphie.

En parallèle, deux concours individuels intermédiaires servant d’intermèdes aux prestations des groupes, sont devenus tout aussi incontournables. D’un côté le concours Bagnon qui met en compétition des petits garçons dédiant un poème à WOZO. De l’autre, le concours Talouha Klaman visant  à élire la plus belle fille en tenue traditionnelle.

Les animateurs Touré Aboubacar alias Tonton Bouba connu sous le nom de Tonton Baba ont hissé le programme au sommet des audiences. Tata Naomie (Naomie Amoussou) continue d’écrire la belle histoire de Wozo Vacances.

Nestlé à travers Milo a accompagné le programme. C’est à présent au tour d’Eurolait de faire grandir la notoriété du yaourt Yoplait auprès de son cœur de cible.

  1. PODIUM

Le concours d’orchestres de la RTI a été un tremplin pour de grands noms de la musique ivoirienne à l’instar de Meiway. Crée en 1977 par Roger Fulgence Kassy, Podium s’est installé comme le show musical le plus en vue des années 70-80. Mais le décès brutal de RFK en 1989 marque le début de la fin.

L’émission a fait un bref retour sur les antennes de la première chaîne de la RTI à la fin des années 2000 puis a tiré sa révérence.  Et ce malgré la pertinence du choix de Didier Bléou pour l’animer et le soutien de l’opérateur de téléphonie mobile KoZ.

Lire aussi : RTI : C’MIDI prend congé des téléspectateurs

  1. VARIETOSCOPE

Varietoscope voit le jour en 1984  au Treich Kankan dans la commune de Treichville. Elle est alors présentée par Georges Taï Benson. Les groupes composés d’adolescents font montre de leur talent scénique sur des sonorités ivoiriennes.

L’émission chorégraphique grandit et déménage pour le palais de la culture de Treichville. Des animateurs comme Barthélémy Inabo et Serges Fatoh Elleigand ont grandement participé à son succès. Le duo Naomie Amousou et Eric Sékongo a pris le relais jusqu’à sa dernière saison en 2010.

KoZ a accompagné le programme durant ces dernières années. Le retour de Varietoscope à l’antenne est l’une des bonnes nouvelles de ces programmes de vacances.

  1. STAR KARAOKE

Le concours de chants de la RTI a rassemblé à chacun de ses primes des millions d’ivoiriens devant leurs écrans de télévision. Le public s’émerveillait de la qualité vocale des candidats. Mais avant d’être un concours musical, Star Karaoké a été surtout un programme familial et divertissant. Le public guettait les moindres faux pas de l’interprète en suivant attentivement les paroles défilées sur leurs postes téléviseurs.

Sponsorisé par Close Up, Comium, MTN, Star Karaoké a révélé des artistes comme Eddie, Nuella, Elodie. Le programme musical a également mis en lumière un talent qui fait aujourd’hui l’unanimité à la RTI, Jean-Michel Onin. Star Karaoké a été remplacée par Star Live en 2015. Un programme qui ne rencontre pas son public.

Vous aimerez aussi : RTI : Eric Sekongo nommé assistant du DG avec rang de directeur

  1. CLASH MUSICAL

Le Clash Musical est une émission-spectacle de la RTI animée par Didier Bléou. Le programme met aux prises les différents genres musicaux de la Côte d’Ivoire sur un ring. Les artistes coupés décalé, hip hop, zouglou, comédiens-chanteurs, chantres, mandingues se succèdent sur le ring à chacune des manches pour le bonheur des spectateurs et téléspectateurs.

Mobile, l’émission s’est tenue à l’Internat, à la place Ficgayo (Yopougon), à la place Inch’Allah, à Bouaké, à la salle Anoumabo palais de la culture de Treichville et dans la cour de la mairie d’Abobo. Le clash musical a été une incroyable vitrine pour Yves Aymard, co-animateur de Didier Bléou.

L’une des particularités du programme est de mettre en avant à chaque édition des couleurs de vacances.  Pour cette édition 2019, les couleurs à l’honneur sont le violet et le blanc.

  1. BABI DANCE BATTLE

Le dernier né de la grille des programmes de vacances a, à la différence de ses ainés, fait ses premiers pas sur RTI 2. Fort de son succès, le concours de danses urbaines a atteri sur RTI 1 en 2018 après trois années passées sur RTI 2. Soutenu par l’Agence Ivoirienne de Marketing Social (AIMAS), Babi dance battle est d’abord animé Yves Aymard et Eva Amani, avant que celle-ci ne cède le micro à Jessica Bamba.

Fikahin Yéo

 

Publicité : Maxafrica scelle l’union entre MOOV et KIFF NO BEAT

Article précédent

Marketing d’influence : Ce que vous devez savoir

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Média