Crédit image : Strat'Marques
FocusStrat'Event

Reportage : Mon ventre n’est pas une poubelle

0

C’est le slogan du SIBAL 2021. Reporté l’année dernière à cause des restrictions sommées par l’état d’urgence, le salon ivoirien de la boisson et de l’alimentation se tiendra du 27 au 29 août 2021, au palais de la culture de Treichville, de 8h00 à 22h00, le vendredi, et de 8h00 à minuit, les deux jours suivants. Au programme : Stands, jeux, animations, conférences, rencontres B2B, afterwork, restauration, concerts. Le SIBAL compte bien prendre sa revanche sur l’histoire et ses organisateurs ont exprimé cette envie, le jeudi 29 juillet 2021, lors d’une conférence de presse au Hannielle Resto, aux Deux Plateaux Vallons, à Cocody. Pour cette édition 2021, le thème choisi est : Alimentation saine et Santé.

Jeudi dernier, en fin d’après midi, la presse s’est réunie dans le quartier du Vallon, à Cocody Deux Plateaux pour un point de presse. Après l’allocution d’entrée, Houroupou Jacques, diététicien-nutritionniste a donné le ton : “Nous sommes réunis pour parler de notre alimentation. Aujourd’hui, les indicateurs sont au rouge ! Notre alimentation s’adapte à l’évolution du monde et nous nous éloignons du mode de sustentation de nos aïeuls. Selon l’OMS (organisation mondiale de la santé), le diabète devient la 7ème cause de mortalité dans le monde et plus de 500 000 personnes souffrent de cette pathologie. 11 millions de décès sont liés à la malbouffe, à l’hypertension artérielle, à l’obésité et à l’hyper cholestérol. Notre alimentation est trop salée, trop grasse et transformée. Le tout, couplé à la sédentarité, est facteur de création d’une génération de malades. En Côte d’Ivoire, il existe une panoplie d’aliments de bonne qualité, mais le mode d’alimentation pose problème et ouvre des portes à des maladies. Dans le domaine de la diététique, on appelle cela les maladies de la civilisation ! Le corps, ne supportant pas les carences, développe des affections. Nous devons réapprendre à manger ! Pour ce faire, il faut bien choisir ses produits (légumes, viandes, etc.), privilégier l’eau aux sodas. Nous devons privilégier les alicaments, car, comme le disait Hippocrate, le père de la médecine, que ton remède soit ton alimentation et que ton aliment soit ton médicament.”

Crédit image : Strat’Marques

Après ce discours poignant, terminé sous les ovations du public, Djadou Pascal, commissaire général du salon s’est, à son tour, exprimé : “Le SIBAL n’est pas un salon de trop. Il est d’utilité publique, car la santé est à protéger. C’est pour cela que nous avons reçu l’appui de l’état de Côte d’Ivoire. L’objectif du SIBAL est d’informer, d’éduquer et de sensibiliser sur les enjeux d’une bonne alimentation. Lors du SIBAL, les entreprises pourront exposer les biens faits de leurs produits. Le thème de cette édition 2021 est alimentation saine et santé. Des conférences, près de 12 panels… sont au programme. Le salon est ouvert au public et son accès est gratuit. Des professionnels de l’agroalimentaire, des fabricants de contenants et emballages seront présents. Sur 3 jours, au-delà des conférences et panels, il y aura une exposition, des dépistages gratuits (hypertension artérielle, diabète, etc.), des ateliers thématiques, des afterwork… également, le village SIBAL qui accueillera un espace gastronomique, l’espace Côte d’Ivoire tourisme, des concerts. L’artiste Kajeem et le président de l’université de San Pédro sont ambassadeurs du SIBAL. Après les 3 jours à Abidjan, le SIBAL tour démarre. 10 villes de Côte d’Ivoire seront sillonnées, d’octobre à décembre 2021. “

Crédit image : Strat’Marques

Crédit image : Strat’Marques

Le président du comité scientifique du SIBAL était présent à ce point de presse. Selon Gbassi Gildas, des aspects sur la recherche dans le domaine de l’alimentation et de l’éducation saine seront à l’ordre du jour. La BNI  (banque nationale d’investissement) est un des nombreux partenaires de cette initiative. Représentée à cette conférence, elle n’a a pas manqué de souligner son soutient à l’ambition du SIBAL.

Cet événement, d’utilité publique, veut sensibiliser la population et l’outiller pour choisir les meilleurs produits. Sa cible est la population et les entreprises responsables. Le SIBAL a une ambition internationale. Ses organisateurs comptent accueillir plus de 100 000 visiteurs et plus de 10 000 professionnels, lors de cette manifestation.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Le SIBAL s’attaque à la malbouffe

Post-test publicitaire : Ce que les consommateurs pensent de cette campagne Bonnet Rouge

Previous article

Des chiffres peu reluisants pour ETI

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Focus