Hommage à Franck Fanny sur le mur de la Fondation Donwahi
Un hommage à Franck Fanny. Crédit image : African Artist
MarqueStrat'Conso

La Fondation Donwahi, un sacerdoce consacré aux arts

0

Créée en 2008 à Abidjan, Côte-d’Ivoire, la Fondation Donwahi pour l’Art Contemporain, est plus qu’une association à but non lucratif. C’est, avant tout, un projet artistique, culturel et éducatif dédié à la création contemporaine. Et pour ce faire, l’institution offre, à un large public, une lecture sur la création d’ici et d’ailleurs. Une création facteur de dialogue et d’enrichissement interculturel. Le 29/04/2022, elle a inauguré sa saison 2022-2023. Avec un vernissage réunissant deux expositions de premier plan, Africa In Motion et Reflections. Des expositions ouvertes au public jusqu’en juillet 2022.

une image de Franck Fanny, partenaire actif de la Fondation Donwahi

Une photo du regretté photographe ivoirien Franck Fanny. Crédit image : Frat Mat Info

Ce vernissage était, aussi le lieu, d’un hommage à Franck Fanny. En effet, le photographe Ivoirien a quitté la terre des hommes dans la nuit du 02 au 03/07/2021 des suites d’une maladie. Le moment était, tout aussi, indiqué pour annoncer ABIDJAN FOTO FAIR 2023. Un rassemblement des photographes dans la Capitale économique Ivoirienne pour révéler l’Afrique et son patrimoine artistique au monde. Strat’Marques était invité dans cet écrin de l’art. Reportage.

Un espace dédié à l’art

Vue aérienne de la fondation Donwahi

Fondation Donwahi. Crédit image : Facebook

Dans le cadre des missions qu’elle s’est attribuée, la Fondation supporte et promeut les artistes. elle collabore, également, avec des institutions – sœurs, au local et à l’international. En outre, elle sensibilise les secteurs, public et privé, sur l’incontournable place de la culture dans le développement. Le 29/04/ 2022, c’est donc en fin de journée que la rencontre a démarré dans les murs de la Fondation Donwahi. Dans cet espace de 2.500 mètres carrés, tout est dédié aux artistes et séminaristes. Ici, expositions, séminaires, ateliers, résidence constituent le quotidien. Le tout agrémenter par un open space lounge / restaurant / bibliothèque / art shop. Bien entendu conçu et pensé pour offrir, à ses pratiquants, un lieu de partage.

Un vibrant hommage à Franck Fanny

La Fondation Donwahi présente l'expo AFRICA IN MOTION

Illustration de l’expo AFRICA IN MOTION de la Fondation Donwahi. Crédit image : Facebook

Il n’est pas étonnant que, pour cette soirée hommage, public et artistes aient tenu à être présents. Ainsi, au titre des pièces à l’affiche, ce soir là, les œuvres de Joana Choumali, Alun Be, Raymond Dakoua. Mais aussi de Franck Abd-Bakar Fanny, Gauz’, François-Xavier Gbré, Paul Sika, Antoine Tempé, Malick Welli. Sans oublié la participation exceptionnelle du sculpteur Jems Koko Bi pour une performance live !

 

Le questionnement

Photo d'Artiste en création Live à la Fondation Donwahi

Interrogé par Strat’Marques, le photographe Malick Welli s’est confié sur son art. « Cette série parle de la spiritualité dans la société Manjaque. Concernant mon travail, il est universel, à l’instar de la spiritualité. Mon travail questionne sur la vie humaine, les valeurs et la culture. En somme, il est un reflet de la société… Mon nom en lui-même est une marque et je vis de mon travail. J’ai professionnalisé ma passion grâce à mon identité. Et il n’est pas rare que de grandes entreprises m’accompagnent. L’art est un patrimoine, mon art est une identité commerciale ! ».

Exposition Reflections à la Fondation Donwahi

Quant au designer Maria Von Kirchman, elle réinvente et crée des pièces. Des pièces uniques de mobilier, avec des objets glanés, à travers le monde. Ces pièces sont une métaphore de la beauté de nos héritages. Et, à travers ses créations, elle pose aussi la question de nos identités multiples. « Mon approche est basé sur le respect et l’acceptation. Chacun est unique et c’est ce qui donne du goût… En Côte d’Ivoire, avec la variété d’ethnies qui se mélangent, le potentiel culturel et artistique est immense. Si le marché de l’art, ici, est correct, de mon point de vue, la culture Ivoirienne est basée sur la musique et la danse. Le travail du bois est très présent dans les masques. Et je pense que l’on pourrait s’inspirer de ce travail pour ouvrir la voie vers une autre approche, complémentaire ou différente… Les entreprises s’intéressent à l’art, car il a de la valeur. Cependant, les artistes doivent oser aller vers les entreprises. »

Une relève assuré

liste artiste de l'Exposition Reflections à la Fondation Donwahi

Visuel de l’expo Reflections de la Fondation Donwahi. Crédit image : Facebook

L’Ivoirien Mounou Désiré Koffi utilise, également, des matériaux de récupération. Afin de marquer ses préoccupations environnementales, dans un milieu urbain sans concessions. Un milieu où l’être humain ne communique plus avec ses semblables. Il dit vouloir s’inspirer du parcours de Franck Fanny, son devancier. Il veut suivre ses traces et travailler à faire avancer l’art !

 

 

Des dames engagés

Trois dames de l'Art réunies à la Fondation Donwahi

De gauche à droite, la designer Maria Von Kirchman. La ministre de la culture et de la francophonie de Côte d’Ivoire – Françoise Remarck. Et la Présidente de la Fondation Donwahi pour l’Art Contemporain – Illa Donwahi. 29-04-2022. Fondation Donwahi. Deux plateaux, Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire

Illa Ginette Donwahi, Présidente de la Fondation Donwahi pour l’Art Contemporain s’est exprimé sur les tenants et aboutissants de cette soirée. « Nous rendons hommage à Franck. Franck était quelqu’un de joyeux qui a soutenu l’ art. Et la présence de toutes ces personnes le démontrent et marque leur intérêt pour l’art. Nous lançons, aussi, ABIDJAN FOTO FAIR 2023, dans le but de rassembler les photographes à Abidjan. Et se poser comme une alternative aux expositions hors du continent. Afin de révéler l’Afrique au monde ! Tous les arts se parlent… Notre credo doit être Attirer le Monde en Afrique, et Révéler l’Afrique au Monde ».

Françoise Remarck, un partenaire de la Fondation Donwahi

Françoise Remarck, Ministre de la culture et de la francophonie. Crédit image : Farafina Culture

L’Etat de Côte d’Ivoire était représenté par sa nouvelle ministre de la culture et de la francophonie. Françoise Remarck a dit quelques mots. « Je suis là pour symboliser le soutien de l’Etat Ivoirien, à travers mon ministère. Et marqué notre soutien aux artistes. Je suis, également, là, à titre personnel… Je suis reconnaissante à la Fondation Donwahi pour l’Art Contemporain, pour son initiative. Franck est parti, mais, à travers lui, c’est toute la chaine des artistes qui est en émulation, pour faire rayonner notre pays, nos régions. Les artistes sont des ambassadeurs ». 

Un pilier de la Sublime Côte d’Ivoire

Crédit image : Facebook

Les Arts, sur le continent Africain, sont un témoignage de sa complexité, de sa diversité et de sa richesse culturelle. Qu’ils soient ancrés dans le passé, conscients du présent, préoccupés par le futur, tous les artistes présentés, à travers leurs créations, adressent ces questionnements contemporains. Ils méritent d’être vus, découverts et promus. Avec ce projet, la Fondation Donwahi poursuit sa mission de soutien à l’expression artistique. Elle s’érige comme partenaire du patrimoine artistique. Et, pourquoi pas, comme pilier du marché des arts et de la Sublime Côte d’Ivoire.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

La sublime Côte d’Ivoire célèbre la Journée mondiale des Loisirs dans le parc national du Banco

Coca-Cola et SOLIBRA, orage sur les noces d’argent

Previous article

B2B DIGITAL DAY, pour une transformation digitale au cœur du développement des entreprises

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Marque