de juin à juillet 2022, l'investissement en Publicité des annonceurs sur les 4 médias classiques a augmenté de 17% !
AnalyseMédiaStratégie

Publicité en Côte d’Ivoire : Une nette progression de +17% en juillet 2022

0

Comment se portent les médias en Côte d’Ivoire ? A vrai dire, au mois de juillet 2022, l’investissement dans la Publicité en Côte d’Ivoire, dans les 4 médias classiques, a connu une embellie. En effet, si au mois de juin 2022, un peu plus de 3 milliards de FCFA de recettes publicitaires ont été générées par les annonceurs, au profit des grands médias de masse, le mois de juillet 2022, a, quant à lui, enregistré de meilleures chiffres. Et pour cause. Selon Brandmediasmonitoring, au 7ème mois de cette année, c’est 3,5 milliards de FCFA que les médias Télévision-Affichage-Radio-Presse écrite ont reçu, dans leurs caisses. Soit une hausse de 17% des investissements en Publicité des annonceurs, dans ces médias. Un taux de croissance qui, sans nul doute, ravi les patrons de médias. Quels médias affichent les meilleures performances dans l’écosystème publicitaire Ivoirien ? Les détails dans cet article exclusif signé Strat’Marques.

 

54% de part de marché pour la Télévision !

 

avec 42%, la télévision bénéficie de près de la moitié de l'investissement Publicité en Côte d'Ivoire en juin 2022.

Crédit image : Brandmediamonitoring.

Le média Télévision affiche le meilleur score, en termes de recettes publicitaires. Il faut rappelé que ce média, depuis l’avènement de la TNT, compte, désormais, 7 chaines :

  • RTI1.
  • RTI2.
  • RTI3.
  • Life TV.
  • NCI.
  • A+ Ivoire.
  • 7info.

C’est certainement là que se trouve la raison de son succès. Puisqu’au mois de juillet 2022, il aspire, à lui seul, 1,9 milliards de FCFA des budgets Publicité médias des annonceurs. Contre 1,4 milliards de FCFA, un mois plutôt, en juin 2022. Soit une nette progression de 33%. En outre, sa part de marché plafonne à 54% ! La Télévision reste, ainsi, le 1er média des annonceurs, en terre d’éburnie.

 

Une légère baisse pour l’Affichage

 

Différents panneaux d'Affichage pour la Publicité.

Plusieurs supports d’Affichage publicitaire. Crédit image : Clipart.me.

D’un autre côté, l’Affichage s’approprie la 2ème place du podium. Avec ses 962 millions de FCFA de revenus perçus de la Publicité, il représente 27% de part de marché. Toutefois, comparé au mois de juin 2022, le média connaît une légère baisse d’activité, de l’ordre de -3% en juillet 2022.

 

Un bond de 24% pour la Radio

 

En juillet 2022, l'investissement Publicité dans le média radio a fait un bond de +24% !

Crédit image : Brandmediamonitoring.

Belle performance, en revanche, pour la Radio. Ses recettes obtenues de la Publicité ont fait un bond en avant de +24%. Passant, ainsi, de 304 millions de FCFA, en juin 2022, à 378 millions de FCFA, en juillet 2022. Pour sa part, la Presse écrite, elle, connaît une timide évolution. Elle se contente de +3% de croissance de ses recettes publicitaires. En effet, si en juin 2022, elle a bénéficié, dans les budgets Publicité des annonceurs, de 276 millions de FCFA, en juillet 2022, ce chiffre s’est accru d’à peine 8 millions de FCFA. Ce qui correspond, en l’espèce, plus précisément, à la somme de 284 millions de FCFA.

Crédit image : Facebook.

Alors que le mois de juillet a tiré sa révérence, août sera-t-il profitable aux annonceurs ? En ce mois de grande effervescence autour des moments de loisirs qui jalonnent le quotidien des ménages, les annonceurs surferont ils sur la vague ? Quoi qu’il en soit, pour le moment, les investissements dans la Publicité médias, en Côte d’Ivoire, vont bon train. Et les acteurs du marketing et de la communication ne ménagent aucun effort pour faire briller leurs marques.

Vincent NGoran

Mister Data

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Revue de pub Spécial Indépendance 2022

Community Manager, un métier en vogue ?

Previous article

Données mobiles : Israël, le moins cher au monde ! Voici le Top 20

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Analyse