Marque

Pourquoi le Microsoft Surface Book 3 va tailler des croupières à Apple

0

Les ordinateurs portables d’Apple pâtissent de la concurrence rude avec le Microsoft Surface Book. Avec le nouveau Surface Book 3 qui doit sortir sous peu, Windows a toutes les cartes en main pour s’imposer face à Apple.

Premier argument : la flexibilité. Les modèles Surface Book offrent à la fois solidité et maniabilité, surtout depuis le nouveau modèle sorti en 2017. L’équipe de recherche et développement de Microsoft a beaucoup travaillé pour améliorer la première charnière des modèles Surface Book, qui ont désormais leur propre identité visuelle afin de se distinguer parmi un océan de possibilités.

L’écran des Surface Book est également un bon argument qui fait vendre. À l’inverse d’Apple, Microsoft propose sur ses modèles des écrans tactiles, et cela sera également le cas pour le nouveau Surface Book 3. L’interface tactile est désormais chose commune pour les téléphones et les tablettes, créneau sur lequel surfe Microsoft pour proposer une expérience unique sur ses ordinateurs.

Enfin, le dernier argument (et non des moindres) concerne la possibilité de détacher l’écran du Surface Book de son clavier afin de l’utiliser en tant que tablette. Une fois décroché, l’écran est à peine plus grand qu’une tablette Windows 10 classique et confère à l’entreprise un train d’avance sur ses concurrents.

Selon Business Insider : « Pour toute personne extérieure à Microsoft, le Surface Book était juste un nouvel ordinateur comme un autre, avec une petite touche d’originalité. Panos Panay, responsable produits chez Microsoft Devices, voulait faire convaincre le public que cet ordinateur-là était équivalent à tous les autres ordinateurs. Lorsqu’il a présenté la fonctionnalité permettant de détacher le clavier, le public n’a alors plus considéré ce modèle comme un simple ordinateur, mais comme bien plus ».

Comment le MacBook peut-il rivaliser avec ces arguments solides ? Difficilement. Il y a bien l’iPad Pro, mais il ne propose pas une expérience équivalente à celle d’un ordinateur professionnel puissant comme le Surface Book.

Bien que le nouveau MacBook Pro s’apprête à proposer aux utilisateurs un écran plus grand, le groupe Apple se concentre encore sur l’iPhone et l’iPad plutôt que sur des modèles axés sur les besoins du client.

Le Surface Book dispose donc d’un nombre suffisant d’atouts pour éclipser le MacBook Pro, mais la véritable clef se situera finalement dans la confiance du consommateur.

Source : Forbes.fr

Élection UNJCI 2019: Vers un énième Round ou un K.O final

Article précédent

HEC Ceo Talk : Après avoir rangé ses godasses, Didier Drogba, désormais chef d’Entreprise

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Marque