Lauréat Poesam 2021 et représentants de Orange CI / Crédit image : Strat'Marques
entrepreneuriatStrat'Eco

POESAM 2021, quand le social fait de l’entrepreneuriat une poésie

0

Devenu une référence, le POESAM (Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient) passe la barre des 10 ans. chaque année, il récompense les meilleurs projets technologiques à impact positif en Afrique et au Moyen-Orient. La compétition s’organise en deux temps : Un concours national dans 17 pays suivi de l’étape du jury international pour les vainqueurs du grand prix. Au plan local,  le mercredi 22 septembre 2021, Orange Côte d’Ivoire a récompensé les trois gagnants de ce concours, lors d’une cérémonie, dans les murs de l’ODC (orange digital centre). Strat’Marques a suivi le dénouement de ce concours encourageant pour l’entrepreneuriat social, en terre d’éburnie.

Habib Bamba, directeur de la transformation du digital et des médias chez Orange Côte d’Ivoire, et Agritech 4 Africa, premier lauréat du Poesam, ODC, 22 septembre 2021 / Crédit image : Strat’Marques

La cérémonie de récompense de cette 11eme édition du POESAM a débuté en milieu d’après midi. Habib Bamba, directeur de la transformation du digital et des médias chez Orange Côte d’Ivoire et directeur de la fondation Orange Côte d’Ivoire a ouvert les réjouissances : « Orange souhaite être aux côtés des entrepreneurs et des jeunes. Nous soutenons, donc, les projets innovants à fort impact social ».

Ecoplast Innov, troisième lauréat du Poesam, ODC, 22 septembre 2021 / Crédit image : Strat’Marques Crédit image : Strat’Marques

Pour ce POESAM 2021 démarré en mars dernier, le jury national a reçu près 208 projets a étudié. Sur ces candidatures, seulement une trentaine sont retenues au 04 juin 2021. Les critères de sélection comprenaient l’innovation, la faisabilité du projet, son aspect social, etc. Après un passage à la loupe, seules 10 entreprises accèdent à la phase finale.

E Bedou, deuxième lauréat du Poesam, ODC, 22 septembre 2021 / Crédit image : Strat’Marques

Avant l’annonce du classement des trois premiers lauréats, chaque entreprise du trio de tête à procéder à un pitch de son projet, devant un auditoire attentif. Ainsi, l’assistance a pu découvrir : Koua Jean-François et son E BEDOU – un porte monnaie électronique destiné au commerce agricole couplé à un market place et un système de blockchain pour des transactions sécurisées-, l’application cityzed d’Edith Kouassi -pour la formation de la population au tri sélectif, l’optimisation de la chaîne de collecte et la constitution d’une base de donnée à destination des collectivités locales et territoriales- et Agritech 4 Africa de Vehi Gogbe –une solution connectée pour l’irrigation, l’analyse du sol et les cultures hors sol-.

Habib Bamba, directeur de la transformation du digital et des médias chez Orange Côte d’Ivoire, et Agritech 4 Africa, premier lauréat du Poesam, ODC, 22 septembre 2021 / Crédit image : Strat’Marques

Le premier du POESAM Côte d’Ivoire participera aux sélections internationales du POESAM 2021. Orange réfléchi, d’ores et déjà, à l’accompagnement de ces entrepreneurs et à la mobilisation de partenaires aptes à accompagner ces projets innovants à fort impact social.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Les ambitions de HEC Paris et de son bureau de représentation d’Abidjan

Previous article

World Cola, un sérieux rival fait son entrée en Côte d’Ivoire

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply