Crédit image : Solibra.ci
MarqueStrat'Conso

Orange Côte d’Ivoire à l’ambiance facile

0



La culture est un élément important de l’identité Ivoirienne. En Côte d’Ivoire, elle se ressent dans les actes du quotidien, même les plus anodins. Orange Côte d’Ivoire a pris en compte cette spécificité et décidé de s’investir dans la promotion de la culture ivoirienne. Pour ce faire, l’entreprise de télécommunications soutient des événements tels que l’Abissa. Elle coproduit, également, avec la télé d’orange, des œuvres cinématographiques locales et accompagne des artistes de la terre d’éburnie. Elle a même réalisé, en juin 2021, le concept Mon Concert. Dans cette édition, le public a choisi les artistes qu’il désirait voir se produire sur scène. Elle a, également, mis les vacances à profit pour célébrer la musique. Et Orange CI ne s’est pas arrêté là. Durant tout le mois d’août, l’entreprise multiservice a proposé,  des animations Zouglou, dans des cadres festifs, à Abidjan, et à l’intérieur du pays. Cette célébration estivale s’est achevée, ce dimanche 5 septembre 2021, à l’Internat, le temple du Zouglou. Strat’Marques était invité et vous fait un retour sur la clôture de ce projet culturel estival.

Crédit image : Solibra.ci

Tout le mois d’août 2021, des concerts gratuits, réunissant plus de 6000 personnes par date, à Yamoussoukro, Daloa et Man ont permis aux “zouglouphiles” de profiter des prestations live de Espoir 2000, Les Patrons , Aboutou Roots et bien d’autres groupes au Panthéon du Zouglou Ivoire, dans la continuité des 30 ans du Zouglou célébrés à Abidjan, en décembre 2020.

Crédit image : Christian Schnell

L’apothéose s’est déroulée le dimanche 5 septembre 2021. Le lieu : L’Internat, le Temple du Zouglou à Yopougon. Jour du seigneur oblige, la participation  était timide, au départ, en cette fin d’après-midi. Cependant, l’affluence s’est fait sentir entre 19h00 et 20h00, comme si le son des balances avait agi tel un tam-tam parleur. Une forte averse a bien failli gâché la fête, mais ce serait mal connaître les zouglouphiles. Déjà enivré par la prestation scénique de l’orchestre et la qualité de leur musique, le public a bravé, avec orange, cet orage inopiné.

Pour Murielle Cissé, directrice de la communication externe et de la marque chez Orange Côte d’Ivoire : “La promotion de la culture ivoirienne est un axe prioritaire de notre ancrage territorial. Le Zouglou étant un genre musical majeur, souvent, assimilé à l’identité culturelle de la Côte d’Ivoire, nous
laccompagnons résolument depuis plusieurs décennies à l’exemple d’Orange Zouglou Days. Pendant les vacances, nous avons décidé de consacrer tout un mois au Zouglou. La culture ivoirienne est riche et belle, nous la valorisons.”



La soirée s’est terminée dans la bonne humeur et dans une ambiance facile. Il va s’en dire que les participants ont entamé leur semaine, le sourire aux lèvres, gardant en résonnance, dans leur tête, le son de l’esprit woyo.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

L’heureux élu de Konnie Touré



Une quinzaine au cœur de la “sublime Côte d’Ivoire”

Article précédent

Reportage : Le retour de l’école d’excellence

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque