Marque

Opérateurs de téléphonies mobiles ivoiriens, les notes sont tombées

0

Bilé Diéméleou-DG de l’ARTCI,

L’auditorium de l`Autorité de régulation des télécommunications de Côte d`ivoire (ARTCI) sis à Marcory Anoumambo, a abrité le, mercredi 03 Juillet 2019, une conférence de presse animée par le DG de l’ARTCI,  Bilé Diéméleou.

Face à la presse nationale et les associations et fédérations des consommateurs de Côte d’Ivoire, le DG de l’ARTCI a fait une  restitution des résultats de l’audit au titre de l’année 2018 de la qualité de service des sociétés de téléphonie mobile (TOS).Il ressort de cet audit réalisé du 18 novembre au 24 décembre 2018,que les trois opérateurs de téléphonies mobiles (Orange, MTN et Moov) se partagent depuis plus d’une décennie plus de 34 millions d’abonnés.

A lire aussi: Mobile Money : Que vaut Wizall Money face à Orange, Moov et MTN Money.

Ainsi, sur la période de mars 2019, le pays enregistrait exactement « 34 411 807 abonnés » avec une part de 41% pour l’opérateur Orange, 33% pour MTN et 26% pour Moov. Ces trois opérateurs ont réalisé en 2018, un chiffre d’affaires de 820 837 637 712 FCFA, tandis que leurs investissements s’élevaient à 155 394 479 824 FCFA.

Ces chiffres démontrent que le secteur de la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire est en constante évolution. Une croissance caractérisée par l’évolution rapide du nombre d’abonnements aux services de téléphonie et le déploiement de dernières générations de technologie réseaux (3G et 4G), rapporte Bilé Diéméleou.

A lire aussi: Technologie : MTN Côte d’Ivoire innove

En termes de qualité de services de voix, l’opérateur MTN trône à la première place, suivi de Moov, et Orange  vient en 3ème position. En ce qui concerne le service Data, Orange est en tête. MTN et Moov occupent la 2è position. La première place au niveau des services SMS est également occupée par Orange. Il est précédé par MTN, et Moov. Pour les services de centre d’appel, Moov arrive en première position, suivi d’Orange, quand MTN occupe le 3è rang.

En gros, sur la période 2014-2018, les opérateurs de téléphonies mobiles obtiennent une note passable.  Selon le régulateur, il y a «relative amélioration de la qualité de service» chez certains opérateurs, quand d’autres ont connu une «dégradation» de leurs services. Toutefois,  « les opérateurs doivent faire encore des efforts pour améliorer la qualité des services ».

 

Fernand Appia

Médias en Côte d’Ivoire: ceux qui font le plus d’audience

Article précédent

L’espace de travail: Révélateur de l’entreprise et du salarié

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque