Actualité

Omedia enrichit son service de pige publicitaire

0

Omedia enrichit son service de pige publicitaire et propose un
baromètre mensuel sur 9 pays d’Afrique

Omedia élargit le périmètre des chaînes monitorées en Côte d’Ivoire, au Cameroun, au Sénégal, au Mali, au Gabon, en République Démocratique du Congo, au Bénin, au Burkina Faso et au Togo.

Parmi les activités historiques d’Omedia, le monitoring médias et l’analyse des investissements publicitaires étendent désormais leur périmètre à 23 chaînes dans 9 pays. Ce service fournit aux acteurs du marché publicitaire (chaînes de télévision, agences de communication et annonceurs) la vision stratégique de la présence des marques à la télévision.

Outre le contrôle de la bonne mise en œuvre des plans médias et des campagnes de pub TV, ces activités de pige permettent la veille en continu des dépenses en achat d’espace publicitaires TV de l’ensemble des annonceurs.

Chaque mois, pour chaque pays, les clients d’Omedia reçoivent un baromètre délivrant le total des investissements publicitaires, ventilés par chaîne, par annonceur, par secteur d’activité, et répartis par temps forts de la journée (day, prime et night time).

Ainsi en avril 2020, les investissements publicitaires bruts sur les chaînes sénégalaises par exemple
ont atteint plus d’1 milliard de Francs CFA (soit près d’1,6 million d’Euros), en progression de 12,6% par rapport à avril 2019. Les 10 premiers annonceurs ont réalisé à eux seuls 32% du total des investissements publicitaires TV en avril 2020.

Pour Christophe Gondry, Directeur Général d’Omedia : « avec cette activité historique et enrichie, Omedia s’impose sur le marché de la pige publicitaire en Afrique francophone sub-saharienne. Avec Omedia, les acteurs du marché bénéficient d’un outil de veille concurrentielle indispensable qui les
accompagne à la fois dans leur stratégie, dans leur benchmark et dans la gestion et l’arbitrage de leurs budgets de communication. »

Covid-19: nsia vie assurances vole au secours des enfants de ses clients

Article précédent

Chiffres cles : voici ce que perdent les medias

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Actualité