Crédit image : CSA Group
Strat'ActuStrat'EcoStrat'UneStrat'Une__

 NSIA Banque Côte d’Ivoire lutte contre la covid-19, aux côtés des PMO du secteur de la santé

0

C’est un fait, la covid-19 a montré les limites de tous les systèmes de santé et l’Afrique n’est pas épargnée. Souffrant déjà d’un système précaire, la pandémie à montrer la nécessité de soutenir ces nombreux prestataires de soins dont l’efficacité est entachée par leurs difficultés à obtenir des prêts bancaires, du fait du risque de crédit élevé attaché à leur image. Or, ces derniers ont besoin de trésorerie pour acheter ou louer des équipements médicaux et octroyer d’autres services sanitaires essentiels. Une réalité nuisible à la prise en charge optimale des patients. À la lueur de cette vérité, NSIA Banque Côte d’Ivoire souhaite accompagner les acteurs de la santé dans le cadre de la lutte contre l’ennemi invisible. 

Crédit image : NSIA BANQUE CI

Ainsi, NSIA Banque Côte d’Ivoire veut donner l’accès, aux équipements médicaux, à ces combattants de la vie. Et elle n’est pas seule. IFC (société financière internationale) est, également, présente sur le projet concernant, a priori, 7 pays du continent. À savoir la Tanzanie, le Rwanda, l’Ouganda, le Kenya, le Cameroun, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Crédit image : The Healthcare Technology Report

Annoncé en avril 2021, GE Healthcare (General Electric) est partenaire du programme. La mise en œuvre de cette association devrait permettre le renforcement des capacités sanitaires et le financement, à des coûts abordables, d’équipements et de services médicaux modernes et adaptés. Subséquemment, en se répartissant les risques, GE Healthcare et NSIA Banque CI sont, désormais, en mesure de faciliter l’accès à des prêts et des crédits-bails pour les PMO (petits et moyens opérateurs) exerçant dans le domaine de la santé, pour un montant total maximal de 163,5 milliards de francs CFA.

Crédit image : icrc.org

La démarche s’appuiera, aussi, sur des prestations avec des fabricants  d’équipements médicaux et des institutions financières locales pour, dans le même temps, promouvoir l’activité et l’expertise professionnelle existante sur le continent. Ce partenariat inclusif, en soutient des prestataires de soins de santé en Afrique de l’Est et en Afrique de l’Ouest, ouvrira des prêts allant de 2 millions à 1 milliard de francs CFA. Étant attendu que ces facilités allouées serviront à renforcer le secteur de la santé en Afrique.

Léonce Yacé, DG NSIA Banque CI / Crédit image : NSIA BANQUE CI

Léonce Yace, DG de NSIA Banque Côte d’Ivoire se réjouit de cette coopération salutaire pour les services de santé et les populations africaines : “Nous sommes ravis de signer ce nouvel accord avec IFC qui nous permettra d’accompagner nos clients dans l’acquisition d’équipements et le renouvellement de leurs plateaux techniques. Grâce à notre collaboration avec IFC et les équipementiers de renom qui participent à cette initiative, nous allons contribuer à mieux protéger nos populations, un objectif au centre de nos efforts en matière de responsabilité sociale”.

Pour rappel, le programme AMEF (accès aux équipements médicaux en Afrique) de l’IFC bénéficie du soutien du mécanisme de financements mixtes du PSW (guichet de promotion du secteur privé) de l’IDA (association internationale de développement) et du GFF (mécanisme de financement mondial pour les femmes, les enfants et les adolescents). Il est destiné à aider les pays en développement, dans la lutte contre le virus à couronne, et renforcer la résilience de leurs systèmes de santé, notamment dans leurs processus d’acquisition d’équipements médicaux, leurs compétences en gestion financière et la planification de leurs activités. En outre, ce programme aidera les institutions financières participantes à renforcer leurs possibilités d’octroi de crédit, pour le secteur de la santé.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

La BAD et la BERD unies pour l’investissement privé en Afrique

CAF fait bouger les lignes et met la défense au cœur de son jeu

Article précédent

Challenge+Afrique se présente en Afterwork

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Strat'Actu