Crédit image : allAfrica.com.
économieStrat'Eco

Nouveau record d’échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique

0

Les échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique se portent bien. En effet, au premier semestre 2022, ils enregistrent une hausse de plus de 16% ! Comparé au six premiers mois de l’année 2021. Les détails dans cet article signé Strat’Marques.

Un premier semestre 2022 plus qu’encourageant

Crédit image : Université Paris Dauphine.

137,4 milliards USD, soit environ 89.928 milliards de FCFA ! C’est le montant, en chiffre, des échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique, au premier semestre 2022. Il faut rappeler qu’après une année 2021 particulièrement faste, le bilan annuel total était de 254 milliards de dollars US. Soit 166.243 milliards de FCFA.

Crédit image : Depositphotos.

Ainsi, à l’analyse des chiffres, L’année 2022 dépasse les prévisions de croissance entrevues par les experts. Car, sur la période du 1er janvier au 30 juin 2022, une hausse globale de 16,6% des importations et exportations, entre les deux parties, est observée. Dans les faits, la deuxième puissance économique mondiale a acheté pour 60,6 milliards USD (39.663 milliards de FCFA) de produits en provenance du continent mère. Quant à ses exportations vers l’Afrique, elles se chiffrent à 76,8 milliards de dollars US (50.266 milliards de FCFA). Ces données, communiquées par les douanes Chinoises, dénote d’augmentations. Respectivement, de 19,1 % et 14,7%. En référence aux données compilées sur l’année précédente.

les matières premières au coeur de la croissance 

Les métaux Africains sont très sollicités par la Chine. crédit image : Senego.sn

Les matières premières Africaines constituent l’essentiel des produits importés par la Chine. Avec des cours portés par le conflit Russo-Ukrainien, les cultures de rente ont permis, au géant Asiatique, de réaliser d’importantes plus-values. Comme en témoigne l’excédent commercial observé. Des produits non transformés figurent, également, au nombre des échanges.

Crédit image : Actualité Houssenia Writing.

« Les prix élevés des produits de base, en particulier le pétrole et les métaux, ont soutenu les importations Chinoises en provenance des principaux producteurs Africains ». A déclaré Virag Forizs, l’économiste spécialiste des marchés émergents du cabinet conseil Capital Economics, dans des propos repris par l’Agence ecofin. Dans le sens inverse, le textile, les machines, l’électronique sont les produits dominants ces échanges.

Une embellie assombrie par des perturbations

Les inondations en Afrique du Sud en Avril 2022 ont fortement perturbé les échanges entre la Chine et l’Afrique au 1er semestre. Crédit image : Lemonde.fr.

Pour rappel, l’Afrique du Sud, notamment le Port de Durban, voit transiter, chaque année, environ 20%. 20% des échanges commerciaux réalisés entre l’Empire du milieu et l’Afrique. Cependant, les inondations survenues, en avril 2022, dans le pays des Springboks, causant 300 décès, avaient également entraîné la fermeture du port de Durban. Une catastrophe naturelle dont les conséquences se sont immédiatement répercutées sur les échanges. Côté Chinois, la politique  zéro Covid avait abouti à la fermeture des ports du pays. Freinant, à son tour, la dynamique.

Hartman N’CHO

Rédacteur

A lire aussi sur Strat’Marques :

Commerce de détail : Quand les “petites boutiques” dominent les supermarchés !

CIE #5 : 3 choses à faire absolument quand vous êtes nouveau locataire !

Previous article

Le Permis à point fait son entrée en Côte d’Ivoire

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in économie