Crédit image : BondEvalue
financesStrat'Eco

Moody’s à deux doigts de pénétrer le marché UEMOA

0

Créée le 10 janvier 1994 à Dakar, l’UEMOA (Union économique et Monétaire Ouest Africaine) a pour objectif essentiel, l’édification, en Afrique de l’Ouest, d’un espace économique harmonisé et intégré, au sein duquel est assurée une totale liberté de circulation des personnes, des capitaux, des biens, des services et des facteurs de production, ainsi que la jouissance effective du droit d’exercice et d’établissement pour les professions libérales, de résidence pour les citoyens sur l’ensemble du territoire communautaire. Composé de huit Etats côtiers et sahéliens, liés par l’usage d’une monnaie commune, le Francs CFA, ce marché financier est implanté sur une superficie de 3.506.126 km2 et pour environ 123,6 millions d’habitants, pour un taux de croissance du PIB (produit intérieur brut) de 6,1% en 2019, selon l’ INS/C. UEMOA : RSM juin 2020. Un marché convoité depuis un certain temps par l’agence Américaine de notation Moody’s. Et au vue des dernières informations reçues par communiqué, elle est à deux doigts de pénétré la région.

Crédit image : Agence Afrique

L’information est tombée ce jeudi 02 février 2022. Dans le communiqué diffusé, Moody’s annonce ” avoir accepté d’acquérir “ la majorité de GCR (Global Credit Rating Compagny), la firme panafricaine de notation financière qui contrôle de WARA, l’une des trois agences intervenant sur le marché de l’UEMOA, depuis près d’un an, maintenant. Motivant la décision de son organe, Rob Fauber, président et directeur général de Moody’s, justifie ce choix stratégique : ” En combinant les opérations nationales réussies de GCR avec l’expertise mondiale de Moody’s, nous avons une opportunité unique d’étendre la présence de Moody’s dans une région à forte croissance “.

Crédit image : Scroll.in

Pour l’instant, dans la région, WARA, Bloomfield Investment et Africa Global Ratings se partagent le marché. Un marché financier composé, essentiellement, de sociétés cotées à la BRVM (bourse régionale des valeurs mobilières). Ce rapprochement de Moody’s, avec le marché UEMOA, devrait renforcer la visibilité du marché régional et permettre d’attirer de nouveaux investisseurs internationaux.

Crédit image : CGECI

Global Credit Rating Company opère en Afrique du Sud, au Nigéria, au Kenya et à Maurice. Si la réalisation de cette intention d’achat devrait bouleverser quelque peu les process habituels de la structure, elle ne met pas un terme aux activités de GCR. A la suite de l’opération, la compagnie continuera de développer ses propres méthodologies de notation, à émettre ses propres notations de crédit et à maintenir une équipe de direction distincte.” Cette transaction … offrira également l’opportunité de développer davantage des solutions qui répondent à une gamme de besoins des clients, y compris les notations de crédit, les solutions de risque de crédit et les capacités ESG “, a indiqué Marc Joffe, le directeur général de GCR.

Crédit image : Agence Afrique

Selon le communiqué publié par Moody’s, la finalisation de cette transaction est prévu pour le deuxième trimestre 2022. Encore faut-il que l’agence de notation Américaine obtiennent les autorisations réglementaires qui lui permettront de détenir 51% du capital de GCR.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

PNG, l’outil anti corruption ?

Le suivi individuel des cours à domicile, une solution au décrochage scolaire ?

Previous article

Investissements publicitaires : Le secteur bancaire Ivoirien en pleine forme

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in finances