Marque

Mobile Money : Que vaut Wizall Money face à Orange, Moov et MTN Money.

0

Wizall Money a récemment lancé officiellement ses activités  en Côte d’Ivoire. La start-up spécialisée dans les paiements électroniques 100% inclusive vient ainsi grossir le rang des opérateurs mobile money existant sur le marché. Un marché dont les leaders sont Orange (53%), MTN (36%) et  Moov(11%). On se demanderait, que vaut Wizall Money. Sinon qu’est ce que celui-ci apporte de plus ?

En effet, les services Mobile Money des trois opérateurs (Orange, Moov et MTN) ont environ une décennie d’existence donc un ancrage aussi fort dans l’esprit  des consommateurs que sur le territoire ivoirien. Ils cumulaient à eux trois (jusqu’au 31 décembre 2018), 13 441 990 abonnés soit, 7 152 794 abonnés pour Orange, 4 874 774 pour MTN et  1 414 422 pour Moov.

Au plan commercial et en matière de communication, ces trois entreprises ont un positionnement efficace et jouissent d’une grande notoriété au point où dans les endroits les plus reculés, elles sont citées. Toutefois, elles ne sont pas épargnées par certaines plaintes et critiques de la part de consommateurs qui pour certains seraient prêts à quitter leurs bateaux au cas où une offre plus intéressante se présenterait.

Un facteur sur lequel peut jouer Wizall Money qui annonce de grandes ambitions en Côte d’Ivoire. Avec un modèle économique du type B to B to C, Wizall Money est une solution de paiement, 100% gratuite, qui ne nécessite ni ouverture de compte bancaire, ni abonnement ou forfait mobile auprès d’un opérateur de téléphonie. Il exempte l’utilisateur de frais sur les opérations de retraits, de paiements ou de transferts d’argent. Tout le contraire de ses concurrents.

Wizall Money vise les entreprises, les ONG et les administrations. L’entreprise leurs propose une interface dédiée pour des opérations de paiement, notamment des salaires, des bourses d’étude ou des allocations mais aussi de collecte.

Pour un pays dont l’économie dépend en partie de l’agriculture, Wizall, crée ainsi la rupture en se plaçant également au service de la chaîne de valeur agricole. Ainsi, la start-up propose aux planteurs, une plateforme afin de les inciter à épargner et à sécuriser leurs revenus.

Avec une équipe de 60 collaborateurs, l’entreprise a réussi à s’imposer au Sénégal avec 100 000 transferts par mois, 60 000 comptes clients, 2 milliards de FCFA mensuellement en circulation sur la plateforme.  En Côte d’ivoire, Wizall a déjà eu ses premiers gros clients. Notamment,un grand facturier du pays, qui utilisera la solution Wizall Money pour le paiement des salaires du personnel non bancarisé ou encore avec un transporteur logisticien qui s’appuiera sur le réseau Wizall Money pour accélérer la collecte des paiements en espèces de ses nombreux clients.

 

Fernand Appia

 

 

 

Marque : L’édition limitée pour sublimer les fêtes

Article précédent

Event : booster sa force de vente avec le cabinet de formation HCL

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque