Crédit image : Masa
BONS PLANSStrat'Event

Masa 2022, le baptême de feu d’Hervé Patrick Yapi

0

La 12ème édition du Marché des arts du spectacle d’Abidjan, MASA, se déroulera du 05 au 12 mars 2022. Le Directeur Général de ce principal marché des arts du spectacle, sur le continent, Patrick Hervé Yapi, a souligné que sa vision est de rendre les artistes Ivoiriens industriels. Mieux, il a coopté le mythique groupe Magic System pour le concert d’ouverture et la caravane du MASA. Une caravane qui démarre le mardi 01er mars 2022, à Yopougon, et sera menée  par la mascotte Tam-Tam.

Crédit image : Facebook

Passage de flambeau

La passation des charges entre Yacouba Konaté, dg sortant et Patrick Hervé, nouveau Dg du MASA/ Crédit image : Site ministère de la Culture

C’est le 16 juin dernier, à la salle de conférence du ministère de la Culture et de l’industrie des arts et du spectacle de Côte d’Ivoire qu’a eu lieu la passation de charges entre le Professeur Yacouba Konaté, Directeur Général sortant du Marché des arts du spectacle d’Abidjan  et Patrick Hervé Yapi, le nouveau directeur du MASA, après décision du conseil d’administration du marché.

La touche Hervé Patrick Yapi

Hervé Patrick Yapi, Dg du MASA / Crédit image : Music in Africa

Patrick Hervé Yapi, Directeur General du Marché des arts et du spectacle d’Abidjan, a révélé, le dimanche 27 février 2022, sur le plateau du 20h00 de la RTI que la mascotte et l’hymne du MASA vont accompagner son équipe sur tous les passages télévisés. Ils vont ensuite parcourir le territoire national, lors des séances de formations. Pour cette 12ème édition, 26 pays sont invités. En ce qui concerne les participants, 2.600 artistes nationaux, 1.600 festivaliers internationaux et 15.000 visiteurs par jour sont attendus. Les innovations concoctées, pour cette biennale, se poursuivront post MASA et Strat’Marques les dévoile ! Il s’agit de la formation des artistes et la numérisation de leurs œuvres. Ce, afin que l’Industrie des Arts et de la culture soit une réalité !

Une Mascotte qui percute !

Crédit image : Linfodrome

Une parade de la mascotte / Crédit image : Site du MASA

C’est à travers une chorégraphie bien orchestrée par des artisans que la mascotte a été dévoilée. Le Tam-Tam est un instrument à percussion. La mascotte, de ce MASA 12, en a pris non seulement le nom, mais aussi la forme, en présage d’une édition qui fera du bruit ! Guy Konan, graphiste de formation et concepteur de la mascotte a expliqué son choix : « J’ai cherché une figure qui fédère le maximum de tribus Africaines. Vu que le Tam-Tam est l’instrument qui rassemble le plus les Africains, c’est la raison pour laquelle je l’ai choisi. »

Un doigté magique pour une hymne

David Tayorault, artiste arrangeur, par ailleurs concepteur de la musique du MASA / Ivorian.ne

La musique officielle du Masa a été arrangée par l’auteur, compositeur, interprète Ivoirien, David Tayorault. En une minute et cinquante huit secondes, la multiculturalité Africaine et du monde est présentée en musique, pour le plaisir des festivaliers. » Ce n’est pas évident de rassembler toutes les musiques du monde et de les mettre sur un support. Ça n’a pas été trop difficile parce qu’ayant déjà travaillé plusieurs fois au MASA, j’ai vu un peu ce que l’équipe voulait et je me suis donné les moyens pour le réaliser », a précisé l’artiste .

Une prestation artistique ,lors du lancement du MASA/ Crédit image : Abidjan.net

Pour rappel, le MASA a été, officiellement, créé en 1990, lors de la deuxième Conférence des ministres de la Culture et de la francophonie qui s’est tenue à Liège, en Belgique. Les ministres francophones réunis, pour l’occasion, ont pris la décision de créer ce marché pour renforcer les capacités des professionnels Africains des arts vivants (musique, théâtre, danse) et permettre l’accès des productions Africaines et de leurs artistes au marché International. La première édition a été organisée à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire, en 1993, par l’Organisation internationale de la Francophonie et le ministère Ivoirien de la Culture. Depuis le 05 mars 1998, le Masa est devenu un programme international de développement des arts vivants. Le siège de la  structure indépendante est à Abidjan, suite à la signature, en janvier 1999, d’un accord entre le MASA et l’Etat de Côte d’Ivoire.

Rodrigue Cofye

Rédacteur 

à lire aussi sur Strat’Marques :

Djidji Ayokwé, le retour du tambour parleur

 

 

 

Facebook, du virtuel aux Reels !

Previous article

Développement des entreprises, la recette du patronat Ivoirien

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in BONS PLANS