Tendances du monde

Marketing : Le marketing olfactif pour déclencher le comportement d’achat

0

Confidentiel autrefois et seulement la propriété de quelques acteurs du commerce de détail et de l’hôtellerie, le marketing olfactif a gagné désormais tous les secteurs d’activités et s’est professionnalisé. Ce concept  est un succès en France avec près de 10.000 commerces séduits par le marketing olfactif. La France reste le pays d’Europe le plus développé en la matière.

Le marketing olfactif est une stratégie qui consiste à associer une odeur à un lieu donné. En pleine progression depuis quelques années, cette pratique mise sur les fragrances pour réveiller les sens des consommateurs et susciter l’achat impulsif. A ce propos, Cyrille Gerhardt, fondateur de l’agence Smell Marketing estime qu’un « endroit qui sent bon motivera un client à passer plus de temps dans le magasin ». Ainsi, « se sentant à l’aise, le client flânera davantage dans les rayons et viendra, peut-être, à acheter un produit supplémentaire.»

Il est né du fait que le sens olfactif (odorat) est le premier à se développer chez l’homme et celui qui reste en mémoire le plus longtemps. Mais aussi, de l’hypothèse qu’un parfum diffusé dans une boutique pouvait permettre d’augmenter les ventes. L’enjeu consiste ainsi à traduire dans une fragrance (parfums ou odeurs) les valeurs et l’histoire d’une marque ou d’une entreprise.

Les avantages du marketing olfactif

Le marketing olfactif peut être un atout important pour les entreprises en ce sens que l’être humain retiendrait 35 % de ce qu’il sent, entre 10 et 15 % de ce qu’il voit, et moins de 10 % de ce qu’il entend. Le parfum a des qualités d’influence sur le comportement des clients comme le démontre une étude de l’ équipe du Centre des sciences du goût et de l’alimentation qui révèle qu’une odeur peut modifier le choix du consommateur de manière inconsciente.

Aussi, le marketing olfactif est un  outil de fidélisation. Le parfum permettrait de fixer l’expérience d’achat du client dans sa mémoire. Le parfum offre également la particularité d’améliorer l’image de marque. Selon une étude de l’Institut polytechnique Rensselaer, il augmenterait le taux de performance des employés et, par conséquent, la perception que les clients se font du service.

Par ailleurs, le marketing olfactif permet de concevoir sa propre signature olfactive, autrement dit son propre parfum. C’est entre autres le cas de marques telles qu’Abercrombie & Fitch, ou Bonpoint, qui ont développé leur propre senteur diffusée dans toutes leurs boutiques.

Faire appel au marketing olfactif peut donc être un moyen de se différencier des concurrents. Même si cette méthode n’est toujours pas détectable, n’empêche qu’elle demeure efficace et aide à favoriser l’image et permet que l’on se souvienne de l’entreprise.

Derrière le fait de déclencher l’acte d’achat, le but premier du marketing olfactif est de redonner une odeur agréable à des lieux qui en sont dépourvus. Cependant le parfum doit être«en cohérence avec l’ambiance visuelle, sonore mais aussi tactile et gustative du magasin», pour ne pas faire perdre au concept ses valeurs et ses objectifs, souligne Cyrille Gerhardt.

Fernand Appia

 

L’Afterwork des Experts (D.E.A) : une 1ère édition que l’on retiendra

Article précédent

Sidi DAGNOKO, Speaker JNCM 2019 – 14 & 15 Mars à l’Hôtel Président de Yamoussoukro.

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire