décembre 15, 2018

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

Marché de la bière – Le nouveau DG de Brassivoire annonce des surprises en fin d’année

Brassivoire CGECI Académie 2018

En marge de l’édition 2018 de la CGECI Academy qui s’est tenue les 25 et 26 septembre au Sofitel hôtel Ivoire, Strat’Marques a rencontré le nouveau Directeur général de Brassivoire, Laurent Théodore, en poste depuis seulement un mois. Sans en dire plus, le manager a assuré que Brassivoire accompagnera les consommateurs dans leurs festivités de cette fin d’année avec des surprises et des cadeaux, de la part particulièrement de ses marques phares.

Il a indiqué que les objectifs de la filiale du groupe Heineken en Côte d’Ivoire, en participant au forum, se situaient à plusieurs niveaux. D’abord faire connaître Brassivoire en tant que jeune société sur le marché ivoirien. Mais une société qui participe activement au développement des filières locales, dont elle intègre les produits dans la production de la bière Ivoire. Ainsi, elle est en partenariat avec les producteurs de riz de Korhogo qu’elle accompagne à travers un projet cofinancé par la coopération allemande. L’objectif affiché, c’est de valoriser les produits ivoiriens.

Laurent Théodore - qui travaille pour le groupe Heineken depuis 19 ans et qui a déjà servi dans de nombreux pays - explique ensuite que Brassivoire a généré plus de 300 emplois directs depuis sa création il y a moins de trois ans. La société dispose d’une superbe brasserie au PK24 et se bat activement pour faire connaitre ses marques que sont Ivoire, Mutzïg, Heineken, Desperados et  Maltina, qui est une boisson maltée sans autres colorants.

Le directeur général de Brassivoire a révélé que la marque MutzÏg, lancée il n’y a même pas un an, se développe très activement sur le marché ivoirien. « C’est une marque premium qui coûte un peu plus chère que les marques comme Ivoire. Elle est raffinée, un peu plus sophistiquée avec un degré d’alcool de 5°. Elle a du corps, une amertume un peu plus prononcée que la marque pour les jeunes », décrit Laurent Théodore.

Emmanuel Akani

A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97