novembre 16, 2018

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

Management : Le prof. Alain Simon parle de géopolitique avec les Alumni de HEC Paris à Abidjan

Alain Simon, professeur en géopolitique HEC Paris

Le professeur de géopolitique à HEC Paris, Alain Simon, qui a pris part à Abidjan les 25 et 26 septembre 2018, à la 7ème édition de la CGECI Academy, a visité mercredi les locaux du bureau Afrique de l’ouest et du centre de l’école, logés à la Maison de l’entreprise, en plein cœur du quartier des affaires, au Plateau. Il a découvert de « magnifiques locaux, très jolis, très propres, où ça sent le neuf encore ».

Dans ce cadre, autour d’un « buffet splendide », le professeur de géopolitique – qui était accompagné d’Armelle Dufour, la directrice Projet - a passé « un moment sympa » avec les Alumni qu’il a entretenu tout de même pendant plus d’une heure. Il a ainsi pu décompresser, comme tous les convives, après une journée chargée. « Nous avons joint l’utile à l’agréable », s’est exprimé l’invité du Directeur du bureau Afrique de l’ouest et du centre de HEC Paris, Alexis John Ahyee.

Alain Simon a expliqué aux Alumni, pour la plupart chefs d’entreprise, que « la géopolitique a sa place dans la mallette des outils dont ils doivent se servir. » Il a indiqué que le principal risque pour tous les Etats, mais aussi pour les individus, c’est « de méconnaitre le poids du passé, de s’imaginer que du passé l’on peut faire table rase. »

Alumni HEC Paris Côte d'Ivoire

En agissant ainsi, interpelle-t-il, on prend un risque énorme de voir ce passé qu’on croit pouvoir classer dans les mémoires historiques nous revenir en figure. « C’est vrai pour la Côte d’Ivoire mais c’est aussi vrai pour la France », martèle Alain Simon. La géopolitique sert donc à prendre des décisions, y compris pour les entreprises. Elle doit faire partie de la boite à outils du décideur, au même titre que d’autres outils. Tout décideur doit finalement être à la fois géographe et historien.

L’association des Alumni de HEC Paris à Abidjan compte une centaine de membres et la sensibilisation se poursuit pour convaincre d’autres anciens de HEC qui n’y sont pas pour l’instant, de rejoindre le groupe. En l’absence du Directeur général de la Société ivoirienne des banques (SIB), Daouda Coulibaly, c’est Jean-Luc Ruelle, Directeur Afrique francophone de KPMG qui a traduit l’engagement des Alumni à continuer d’être de dignes ambassadeurs de HEC Paris. Ils ont été exhortés par Alexis John Ahyee à fréquenter régulièrement le siège du bureau Afrique de l’ouest et du centre de HEC Paris qu’il dirige et à contribuer à son animation.

Emmanuel Akani

A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97