Orange Digital Centre Crédit image : Orange Ci
entrepreneuriatStrat'Eco

L’ODC met les Startup à l’honneur

0

Le  vendredi 18 juin 2021, la sixième cohorte de l’Orange Fab, le fameux accélérateur de Startup, est présentée dans les locaux de l’ODC (orange digital centre), à l’Indenié. Strat’Marques était présent et vous livre son récit.

Crédit image : ITespresso

L’événement a débuté en début d’après-midi, sous l’œil attentif des invités, des Startup et de la presse conviés à cette rencontre. Accueilli par les hôtesses présentes pour l’occasion, le rendez-vous tant attendu est introduit par une allocution de Habib Bamba, directeur de la transformation digitale et média chez Orange CI et nouveau directeur de la Fondation Orange Côte d’Ivoire, en des mots simples : « L’idée est d’avoir, en un seul lieu, un espace dédié au digital, au numérique et à l’entrepreneuriat « . Présent à ses côtés, le directeur de l’ODC, Franck Wodié a donné sa vision du centre : « Un carrefour d’opportunité ouvert à tous –Startup, étudiants, personnes en recherche d’emploi, déscolarisées, diplômées, etc. -avec plusieurs programmes gratuits. En moyenne, ce sont 6.000 à 10.000 candidatures pour une trentaine retenue. »

Il faut dire que le Fab Lab récompense les projets à fort impact social. Ainsi, par le biais du programme visa, les Startup à fort potentiel peuvent se mettre à niveau, pendant un an, afin d’intégrer l’accélérateur. Dans ce cadre, plusieurs Startup de l’Orange Fab ont présenté leurs activités :

BioSave CI 

Crédit image : Kick Start Africa

Spécialisée dans la bio fabrique d’engrais et d’insecticide, elle permet aux agriculteurs de recycler leurs déchets organiques pour obtenir leurs propres intrants grâce à son application mobile : BioSave

Nofiplay

Crédit image : facebook

Un service de streaming de contenu musical et cinématographique africain, accessible par application mobile, avec ou sans connexion internet ! la Startup veut promouvoir les initiatives créatives et artistiques du continent. Pour cela, elle souhaite proposer des contenus inédits.

OLOUSTREAM

Crédit image : BeoogoLAB

Basée au Burkina Faso, l’agence est experte dans la retransmission, la production et la diffusion numérique de contenus audiovisuels.

Tooceka

Crédit image : Start-up

Réseau social dédié à la consommation, il facilite la mise en relation entre consommateurs, marchands et marques (B to B to C).

Zencey

Crédit image : Telehealth Services in Africa

Startup e-santé, elle est sur le créneau de la télémédecine. Elle met en relation, toute personne avec un médecin pour une vidéo consultation ou une consultation en clinique, en temps réel, sans se déplacer.

Kadidiatou Fadika-Coulibaly, Administrateur Directeur General SGI HUDSON& CIE, Mamadou Yoda, Directeur de l’Accompagnement-Conseil et Climat des Affaires chez Agence Côte d’Ivoire PME DACCA et Lamine Barro, fondateur d’Etudesk / Crédit image : Strat’Marques

Pour clôturer la manifestation, un panel composé de Kadidiatou Fadika-Coulibaly, Administrateur Directeur General SGI HUDSON& CIE, Mamadou Yoda, Directeur de l’Accompagnement-Conseil et Climat des Affaires chez Agence Côte d’Ivoire PME DACCA et Lamine Barro, fondateur d’Etudesk et Lauréat du Prix d’Excellence 2019.

 

Pour Lamine Barro : « Gérer une entreprise, c’est difficile. Le premier challenge est de trouver des ressources, rechercher des financements, connaître le cadre légal. Les Startup se formalisent lorsqu’elles n’ont pas le choix, lorsque c’est la seule façon de contracter et d’intégrer un marché, dans un environnement hyper agressif. « 

Mamadou Yoda, Directeur de l’Accompagnement-Conseil et Climat des Affaires chez Agence Côte d’Ivoire PME DACCA / Crédit image : HeySummit

Mamadou Yoda a renchéri en ces termes : « Il ne suffit pas de travailler  sur un projet, il faut travailler sur l’entrepreneur pour un meilleur accompagnement de l’idée. Les PME et les Startup doivent se formaliser pour bénéficier des opportunités de financement. Nous mettons un plan d’accompagnement dans le but de la transformation du secteur informel. »

 

 

 

 

Quant à Kadidiatou Fadika-Coulibaly, elle s’est également exprimée sur les problématiques de l’écosystème entrepreneurial, notamment en Côte d’Ivoire : « Une Startup doit être agile. Notre rôle est de servir d’intermédiaire entre les Startup, les entreprises en croissance et les investisseurs. Les entrepreneurs doivent intégrer la fiscalité, les impôts dans leur plan d’affaires, s’ils veulent que leur projet accède aux financements et soit rentable. De plus, les ressources humaines compétentes ne courent pas les rues. Il faut de la formation. » Autrement dit, les entrepreneurs doivent se former et bien s’entourer.

À noter la présence de Stéphanie Kouakou, Délégué Exécutive Ci20

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Le Cluster Orange Côte d’Ivoire défend son bilan RSE et réaffirme son engagement dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires et l’hypertension artérielle

 

 

 

Microsoft passe la barre des 2000 milliards de dollars !

Previous article

Cellforce, l’entreprise de fabrication de batteries crée par Porsche

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply