Dossier

Les relations interpersonnelles au travail: facteurs de mieux-être

0

Relation interpersonnelle au travail – Un avantage autant sur le plan organisationnel que personnel

En milieu de travail, l’entretien des relations saines et interpersonnelles reste capital pour la santé physique, intellectuelle des employés. Il comporte plusieurs avantages, autant sur le plan organisationnel que personnel.

Les relations interpersonnelles au travail sont les interactions, les rapports et les liens que nous entretenons avec les autres personnes (Collègues, supérieurs,subalternes, ouvriers, clients…) dans notre milieu de travail. Généralement, ces relations sont jugées de« saines », lorsque nous les estimons comme « satisfaisantes ». Cependant, il comporte de nombreux avantages.

Quand dit-on qu’une relation interpersonnelle est saine ?

En fonction des attentes et des perceptions, la définition d’une relation interpersonnelle saine et satisfaisante est variable d’une personne à une autre.Néanmoins, il est possible de déterminer les critères de base de ce que sont des relations interpersonnelles saines et satisfaisantes. Selon l’Association Paritaire pour la Santé et Sécurité du travail (APSSAP), on parle  de relations satisfaisantes, lorsqu’il règne un climat de respect mutuel entre les personnes. Lorsque la communication est ouverte et franche.Lorsque les personnes se sentent bien ensemble et que les problèmes se règlent « pacifiquement » au fur et à mesure qu’ils se présentent.

A lire aussi: L’espace de travail: Révélateur de l’entreprise et du salarié

 Les impacts d’une saine  relation interpersonnelle

Un climat de travail optimal et des rapports cordiaux entre les individus, génèrent un impact positif sur l’entreprise et le personnel. Ainsi, sur le plan de la santé, des études ont démontré que la capacité de nouer de saines relations interpersonnelles et de parler ouvertement et honnêtement avec les autres peut protéger, contre certaines maladies du cœur. D’autres études ont révélé que le soutien social et les saines relations peuvent aider à inverser les symptômes de certaines maladies.

Sur le plan personnel

Sur le plan personnel les saines relations interpersonnelles permettent de créer un degré d’intimité avec les autres, d’ouvrir la communication en encourageant les gens à s’exprimer librement et amener à une plus grande satisfaction au travail en réduisant le stress et la frustration.

A lire aussi: Marketing : Connaître la personnalité de vos clients pour mieux vendre

Aussi, de rassurer la personne sur sa propre valeur en lui confirmant son importance aux yeux des autres (augmentation de l’estime de soi), de développer de nouveaux contacts. Elles constituent également, un facteur de protection personnelle par l’entraide en faisant face plus facilement aux difficultés vécues au travail.

Par ailleurs, elles permettent de stimuler la motivation personnelle et le niveau d’engagement envers l’organisation, de générer le sentiment d’avoir un meilleur contrôle sur son travail, de susciter un plus haut niveau de confiance, de collaboration et de générosité entre les personnes. Enfin, d’éviter certains comportements néfastes à la santé tels que l’alcoolisme, la toxicomanie et le tabagisme.

Au niveau de l’entreprise

L’entreprise également, y gagne caron peut imaginer que les plus productives, sont celles où les employés sont satisfaits et engagés. Les relations interpersonnelles saines offrent de nombreux atouts pour celles qui s’y engagent, comme par exemple : Renforcer le sentiment d’appartenance et l’engagement des employés envers l’organisation.

Aussi, favoriser l’amélioration de la productivité, de l’efficacité et du rendement. Réduire l’absentéisme et stimuler la croissance, l’innovation en  favorisant la prise de risques. Egalement, faciliter la gestion du changement en multipliant l’échange d’information et en améliorant ainsi l’efficacité du processus de décision. Enfin, réduire la méfiance, les frictions et la compétition entre les employés mais aussi, favoriser le règlement rapide des conflits.

A lire aussi : Régulation presse numérique : Que font les pays africains ?

La relation employé-supérieur ne s’entretient pas de la même manière qu’une relation entre employés. Le principal critère d’un bon rapport employé-supérieur est avant tout un rapport d’efficacité, où les besoins professionnels et les attentes réciproques sont exprimés et satisfaits. Il demande des remises en question pour évoluer. Cependant, qu’il s’agisse de l’une où l’autre relation, tous gagneraient à construire, entretenir et maintenir des relations interpersonnelles saines.

 

Fernand Appia

Global management challenge: La côte d’ivoire dans le trio mondial

Article précédent

Opérateurs de téléphonie mobiles : Les consommateurs donnent leurs avis

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Dossier