Crédit image : Rapporteur.net
PRODUITStrat'Conso

Les raisons de l’augmentation vertigineuse des prix de l’huile raffinée

0

Le constat est clair. Depuis quelques mois, le prix de l’huile a connu une augmentation spectaculaire, en Côte d’Ivoire. Cette hausse des prix fait les choux gras de la presse et des réseaux sociaux du pays. Face aux critiques acerbes et aux dénonciations à n’en point finir, le GITHP, Groupement des industriels de l’huile de palme, a donné des explications sur cette situation qui exaspère plus d’un consommateur, en terre d’éburnie.

Crédit image : Oplayce.ci

Crédit image : Ivoireshop

Depuis novembre 2020, les cours de l’huile de palme brute subissent une forte hausse, sur le marché mondial. La crise actuelle n’a pas arrangé les choses et, aujourd’hui, cette hausse se fait sentir dans les portefeuilles des ménages, en Côte d’Ivoire. Pour faire face à cette situation, le gouvernement a décidé de plafonner le prix de l’huile raffinée. Pour rappel, les prix appliqués, jusque là, étaient ceux en vigueur au 31 décembre 2020. Au dernier mois de l’année 2020, le prix de l’huile de palme brute, CPO, était de 461.403 FHT par tonne et le prix, sortie d’usine, du bidon d’huile raffinée de 25 litres (conditionnement de référence) était de 22.000 francs CFA. En janvier 2021, le prix CPO a augmenté à 497.683 FHT par tonne. De ce fait, le prix, sortie-usine, du bidon d’huile raffinée de 25 litres est  passé à 24.000 francs CFA. En conséquence, la Côte d’Ivoire, soucieuse du pouvoir d’achat des consommateurs, a donc imposé le maintien du prix, sortie-usine, du bidon d’huile raffinée de 25 litres à 22.000 francs CFA, pour une période de trois mois, bien que le prix CPO soit monté jusqu’à 600.000 FHT par tonne. Pour marquer leur contribution au programme de lutte contre la vie chère en Côte d’Ivoire de l’Etat, les industries de deuxième transformation (les raffineries) ont maintenu, inchangés, les prix de vente de toutes les catégories de produits d’huile raffinée, sur cette période.

Tableau de Tarification plafonnée de l’huile raffinée en vigueur en Février 2022 / Crédit image : GITHP

Il faut, cependant, indiquer qu’avec la hausse continue du CPO, qui continue à ce jour, cette mesure du maintien du prix, sortie-usine, du bidon d’huile raffinée de 25 litres à 22.000 de francs CFA, combinée à la forte augmentation des coûts des intrants principaux de fabrication de l’huile de palme raffinée a plus de 60%, ont rendu la situation des industries locales intenable. Leurs marges s’étant effondrées, elles courent le risque d’un arrêt de production, étant entendu, dans le cas d’espèce, toutes les conséquences dommageables sur l’approvisionnement régulier du marché et des ménages, en Côte d’Ivoire.

Le courrier du GIHP/ Crédit image :GITHP

Suite à des échanges permanents entre la Côte d’Ivoire et l’ensemble des acteurs de la filière, il a, finalement, été convenu de fixer le prix du CPO à 620.000 francs CFA par tonne et celui du bidon d’huile raffinée de 25 litres, sortie-usine, à 25.000 de francs CFA. Par conséquent, les prix maxima de l’huile raffinée à la consommation ont connu une augmentation, depuis le lundi 24 janvier 2022, sur toute l’étendue du territoire national.

Rodrigue Cofye

Rédacteur

A lire aussi sur Strat’Marques :

Promos coup de cœur, spécial fête du travail

Défis économiques, quelle préparation pour les PME

Previous article

Les guides touristiques appelés à promouvoir la destination Sublime Côte d’Ivoire

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in PRODUIT