ITINERAIREStrat'ActuStrat'UneStrat'Une__

Le super patron de Aitek prend la co-direction du programme HEC Challenge+Afrique

Crédit image : Afrique IT News

C’est un nouveau challenge pour le génie de l’IT. Redda Ben Geloune est, désormais, le co-directeur du nouveau programme académique Challenge+Afrique de HEC Paris. Les candidats retenus, pour ce programme, seront accompagnés par une équipe dynamique, composée d’enseignants et de professionnels. Aux côtés du fondateur du groupe Aitek, Etienne Krieger, professeur affilié à HEC Paris.

Crédit image : Afrik 21

Lancé, le 30 avril 2021, le programme académique Challenge+ s’adresse aux dirigeants d’entreprise et de startups innovantes. En moyenne, 100 candidats y postulent chaque année. Ce sont des ultra-diplômés, chercheurs, ingénieurs ou encore docteurs. Des profils cultivés qui ont, souvent, peu ou pas de connaissances de l’entrepreneuriat et de l’univers business. Challenge+ vise à développer efficacement la fibre managériale et opérationnelle de ces talents, afin de les outiller pour transcender et exceller dans l’environnement versatile des affaires. Au regard de ces profils, le choix de Redda Ben Geloune pour la co-direction de Challenge+ en Afrique de l’Ouest et Centrale, par HEC Paris, n’est pas anodin.

Redda Ben Geloune, CEO Aitek / Crédit image : Aitek

Il est à noter que le fondateur de Aitek comprend bien les besoins de ces entrepreneurs d’aujourd’hui et de demain. Cet ingénieur de formation est aussi, à l’origine, un technicien. Confronté, par le passé, aux mêmes obstacles que ses condisciples, il comprend le besoin de la formation managériale, pour ces derniers. En effet, il a lui-même suivi une formation dans ce domaine pour mieux appréhender la gestion d’une entreprise. Aujourd’hui, il est titulaire d’un Executive MBA (master in business administration) de HEC Paris et du « Owner President Management », un diplôme universitaire d’Harvard Business School.
Redda Ben Geloune travaille, en ce moment, sur une thèse de doctorat. La thématique, faisant l’objet de sa thèse, porte sur l’usage de l’intelligence artificielle dans les processus d’amélioration des performances financières et managériales des entreprises. Le nouveau co-directeur de Challenge+Afrique est donc totalement en phase avec ses futurs ‘’étudiants’’, qu’il accueillera au mois d’octobre 2021. Au quotidien, il gère Aitek. Sa compagnie évolue dans le milieu très innovant de l’IT. Fondée en 2004, elle est présente dans 17 pays. Fidèle à son slogan « Let’s work together to make Africa a better place », l’entreprise emploie une centaine de personnes reparties sur l’Afrique. La vision de Aitek, est l’accompagnement de la transformation numérique en Afrique.

Crédit Image : HEC Paris

Challenge+Afrique est un programme développé en Abidjan, au sein du Bureau de représentation en Afrique de l’Ouest et Centrale de HEC Paris. Alexis John Ahyee, directeur du bureau, accueille d’ailleurs, avec beaucoup d’enthousiasme, la nomination de Redda Ben Geloune, à la co-direction de ce programme novateur, avec enthousiasme : « La participation de Redda BEN GELOUNE à la conception, à l’animation et au développement du programme HEC Challenge + en Afrique est un véritable atout, car nous allons nous appuyer sur des entrepreneurs expérimentés pour développer un ensemble de cycles de formation et d’accompagnement de créateurs et de dirigeants d’entreprises innovantes, à fort impact environnemental et/ou sociétal. Je suis heureux pour ce faire de m’appuyer sur la communauté HEC Alumni en Côte d’Ivoire, animée par Daouda COULIBALY, Directeur Général de la Société Ivoirienne de Banque ainsi que toute la communauté HEC Paris d’Afrique ».

Le programme HEC Challenge+ aide les créateurs de projets innovants (high-tech et autres secteurs), à fort potentiel de croissance, dans l’élaboration de leur business plan. Il englobe, identiquement, l’accompagnement de leur développement. Ce programme se déploie sur huit mois, à raison de trois à quatre jours de formation par mois. En Côte d’Ivoire, Challenge+Afrique se tiendra d’octobre 2021 à mai 2022. Les cours seront en présentiel à Abidjan, mais également en distanciel, avec certains professeurs en France. Sur la centaine de candidatures annuelles à ce programme, 25 sont retenues, en moyenne, pour l’intégrer. Le savoir s’acquiert, l’expérience se pratique et la connaissance se cultive. En amont de cette rentrée académique tant attendu, un webinaire est prévu le mercredi 19 mai 2021 avec, notamment, la participation de Françoise RemarckPCA de Canal+CI et Talibi HaidraCEO de S3l. Pour ce séminaire en ligne, le sujet abordé sera celui de  « entreprendre et innover en Afrique subsaharienne :Enjeux et bonnes pratiques ».

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

L’Executive Mastère MUST, le programme de HEC Paris pour les dirigeants d’entreprise délivré à Abidjan

L’Executive Mastère MUST, le programme de HEC Paris pour les dirigeants d’entreprise délivré à Abidjan

Article précédent

Les bons plans du week-end du 14 Mai 2021

Article suivant

Commentaires

Laissez un commentaire