Permis à points Côe d'Ivoire
Le permis de conduire Ivoirien a subi de nombreuses réformes. Crédit image : transports.gouv.ci
PRODUITStrat'Conso

Le Permis à point fait son entrée en Côte d’Ivoire

0

C’est effectif. Le Permis à point s’applique, désormais, en Côte d’Ivoire. Instauré par Décret, le pays espère, avec cette mesure, lutter contre l’incivisme routier grandissant en terre d’éburnie. Un acte qui devrait fluidifier le traffic, pour le plus grand bonheur des marques, des entreprises, des particuliers et des consommateurs. A condition, bien sur, qu’il soit, en pratique, bel et bien, exécuté par les populations. Et encadré par les forces de l’ordre.

Une mesure pour lutter contre l’incivisme

En Côte d’Ivoire, les automobilistes et motocyclistes doivent, dorénavant, redoubler de vigilance. Car les infractions sont, maintenant et à l’avenir, sévèrement punies. En effet, l’Etat de Côte d’Ivoire vient d’adopter un Décret instaurant le permis à point. Ainsi, en son article 145, ce texte prévoit l’affectation, à chaque permis de conduire, d’un capital point. Ces points diminueront en fonction de l’infraction commise par le détenteur. Selon le  CICG, Centre d’Information et de Communication Gouvernementale, la terre d’éburnie se dote, avec ce décret : « D’instruments juridiques dissuasifs, capables d’améliorer les comportements des usagers de la route et de sauver conséquemment les vies des populations ».

Les sanctions

Le rôle de la police dans la lutte contre l’incivisme routier sera renforcé avec le nouveau décret adopté. Crédit image : Afrikmag.com

Le permis perd sa validité et est retiré à son titulaire, à l’épuisement des points initialement crédités. Pour récupérer les points perdus, indispensable à l’usage du permis de conduire, le conducteur devra passer, avec succès, les épreuves prévues à cet effet et mentionnées à l’article 131 dudit Décret. L’adoption du décret n°2022-631 du 03 août 2022 s’inscrit dans la perspective du renforcement de la lutte contre l’insécurité routière. Il modifie le décret n°2016-864 du 03 novembre 2016 portant réglementation de l’usage des voies routières ouvertes à la circulation publique. Ce nouveau décret intègre la digitalisation dans les procédures de constat et de notification des infractions routières.

Crédit image : Fraternité Matin.

Pour rappel, les accidents représentaient 51,54% des 2821 interventions des Sapeurs pompiers au premier semestre 2022. Un point établi en juillet 2022 par les soldats du feu estimait la hausse de leurs interventions à 6,82%. Ce, en comparaison des chiffres communiqués en juillet 2021.
Hartman N’CHO
Rédacteur
à lire aussi sur Strat’Marques : Des gares légales pour les Gbakas et les wôrô-wôrôs !

Nouveau record d’échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique

Previous article

SNEDAI Groupe et CCECC, un engagement mutuel

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in PRODUIT