Crédit image : Strat'Marques
AnalyseStratégie

Le mobile money a son capitaine !

0

En Côte d’Ivoire, selon les chiffres de l’UNESCO, le taux d’alphabétisme est estimé à 90%. Une information encourageante dans un monde où les TIC (technologies de l’information et de la communication) et le Web3 sont des outils indissociables de l’économie de marché mondiale. Si la terre d’éburnie est relativement bien fourni avec les près de 26 établissements bancaires et financiers exerçants sur le territoire, la fracture bancaire demeure, et ce, malgré les efforts de l’Etat Ivoirien, notamment en terme de formalisation des activités. Ainsi, dans un contexte où les populations et les acteur du secteur informel entretiennent une certaine méfiance vis-à-vis des banques, cela fait un peu plus de 10 ans que les acteurs des Télécoms et du numérique offrent, aux consommateurs, une solution palliative qui, depuis son entrée en vigueur dans le pays et sous couvert du régulateur ARTCI (Autorité de régulation des Télécommunications/ TIC de Côte d’Ivoire), connait un franc succès auprès des usagers. Ainsi, sur ce marché Hyperconcurrentiel, adressant toutes les couches sociales du pays des Eléphants, les opérateurs du Mobile Money ne ménagent pas leurs investissements publicitaires, dans les quatre médias classiques (Affichage, Presse, Radio, Télévision), afin d’étendre leur influence et gagner des parts de marché. Quelles sont les entreprises qui ont le plus misé dans leurs campagnes publicitaires, au premier mois de l’année 2022 ? Strat’Marques donne la réponse.

Crédit image : Sika Finance

Il faut dire que, en Côte d’Ivoire, l’investissement publicitaire médias du secteur mobile money prend, progressivement, une dimension déterminante. Pour preuve, selon les chiffres délivrés par brandmediasmonitoring, cabinet de pige publicitaire, en janvier 2022, c’est un investissement cumulé de +200 millions de francs CFA (+308 000 euros) réalisé par les acteurs de ce secteur, dans leurs communications sur les canaux classiques que sont l’Affichage, la Presse, la Radio et la Télévision.

Crédit image : Sika Finance

Dans le trio de tête, la jeune pousse Wave ! Grâce à un investissement médias de + 10 millions de francs CFA, soit à peine 5,25% du total des sommes allouées à la publicité par le secteur, elle accède à la 3ème marche du podium. Pour rappel, jusqu’alors, la start-up proposait son offre mobile money en s’appuyant sur ses partenaires UBA et Ecobank au Sénégal, UBA en Côte d’Ivoire, UBA et Orabank au Burkina Faso et au Mali. Cependant, il y a peu, la donne a changé. En effet, d’après un communiqué émis par le groupe, le 21 avril 2022, dont Strat’Marques a reçu copie, depuis le 14 avril 2022, Wave Digital Finance, filiale du groupe Wave Mobile Money, est la première structure non bancaire, non opérateur de Télécommunications et opérant dans plusieurs marchés de l’espace UEMOA (Union économique et monétaire Ouest Africaine), à obtenir une licence EME (Établissement de Monnaie Électronique). Une licence octroyée par la BCEAO (Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest). Avec cette licence, la start up pourra, désormais, proposer, sans  intermédiations bancaires, ses services et produits financiers directement aux clients. En outre, la fintech est maintenant en mesure de diversifier son offre et de proposer des services financiers tels que les paiements marchands, l’épargne, le crédit et les transferts d’argent internationaux au sein de l’écosystème financier de l’espace UEMOA ; ce qui constitue, dans l’écosystème, un véritable game changer.

Crédit image : NewsGeek

Sur la deuxième marche, MTN. Après avoir obtenu sa licence EME (émetteur d’argent électronique), la marque lançait, en octobre 2009, en partenariat, à l’époque, avec la SGBCI, la filiale Ivoirienne de la Société Générale, son offre mobile money . Toujours fidèle à sa stratégie de positionnement sur le marché, l’opérateur Télécoms a injecté plus de 75 millions de francs CFA, pour sa campagne de janvier 2022, sur les quatre médias traditionnels, dans le marché publicitaire Ivoirien.

Crédit image : Orange CI

Le 14 janvier 2022, la filiale Ivoirienne du géant Français des Télécommunications inaugurait son nouveau siège social édifié en bordure de la lagune Ebrié, l’Orange Village. Une infrastructure écologique, véritable vitrine technologique, bâtie sur sept niveaux et s’étendant sur une superficie de 15.000 mètres carré ! Le même mois, Orange CI s’est hissé tout en haut de l’affiche, avec une part d’investissement représentant 54,18% des sommes allouées, en janvier 2022, à la publicité médias Affichage-Presse-Radio-Télévision par les opérateurs mobile money, en terre d’éburnie, soit +109 millions de francs CFA (+167 000 euros).

Crédit image : Moov Africa

Moov Africa CI est loin derrière, avec moins de 3 % de part de l’investissement global effectué dans l’Affichage, la Presse, la Radio et la Télévision par les différents acteurs du secteur mobile money, en Côte d’Ivoire.

Crédit image : Digital Mag

Quelles sont les investissements publicitaires réalisés par le secteur, au mois de février 2022 ? Restez connecter sur Strat’Marques pour le découvrir. A suivre…

Mr Data & Aser K.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Le trio gagnant des boissons énergisantes

 

Leadership & Management à l’Ivotel Hotel

Previous article

Le D-clic pour l’autonomisation des jeunes femmes ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Analyse