RECO DE PRO

Comprendre le Géomarketing avec Ghislaine KONAN

0

konan signu00E9e

Les entreprises de distribution en général sont soucieuses d’étendre leur réseau et d’offrir un meilleur service au client. Pour ce faire, elles ont besoin de s’appuyer sur des outils permettant de prendre des décisions efficientes et efficaces. Le géomarketing se présente comme un dispositif d’aide à la décision indispensable à l’optimisation du réseau de points de vente.

 Qu’est-ce que le Géomarketing ?

Le Géomarketing est une branche du Marketing. C’est l’analyse du comportement du consommateur en tenant compte des notions d’espaces.

Il permet de définir le lieu d’implantation d’une boutique, le secteur géographique optimum pour la prospection des commerciaux ou la meilleure cible pour une opération commerciale  grâce à l’analyse précise des données.

L’on sait qu’une activité, une action commerciale ou une campagne marketing n’a pas le même impact en fonction de la zone géographique de sa réalisation.

L’objectif du géomarketing est de mettre en place des démarches adaptées à chaque point de vente qui participe globalement à l’atteinte des objectifs de la stratégie marketing de l’entreprise

  • les enjeux du géomarketing

Les enjeux du géomarketing se résument en termes de stratégie de développement d’un réseau de points de vente et d’amélioration des points de vente.

 Stratégie de développement

Lors du développement d’un réseau de points de vente, il s’agit de déterminer, pour les clients d’une marque, quel va être le rapport entre le comportement d’achat et la proximité d’un point de vente. En fonction de la densité des profils ciblés sur différentes zones, on peut décider d’une extension du réseau avec une information précise sur la performance potentielle des nouveaux points de vente.

Améliorer les points de vente

Par une analyse fine de la clientèle locale, le géomarketing permettra d’améliorer la performance d’un point de vente. En fonction des profils les plus présents sur une zone de chalandise, on pourra adapter le catalogue de produits, les horaires d’ouverture, et même l’organisation d’un magasin. Il sera ainsi possible d’élargir sa clientèle.

  • les champs d’application du géomarketing

Il existe un large champ d’application des applicatifs en matière de géomarketing :

 Le choix d’une implantation en fonction des zones de chalandise 

Les zones de chalandise sont les zones d’attraction commerciale d’un point de vente. L’application prend en compteune multitude de critères et en réalise la synthèse. On peut par exemple, tenir compte du nombre et de la typologie des habitants de la zone, de l’attraction de la concurrence, de l’influence des réseaux de transport, de gares ou de tout autre élément dont l’absence ou la présence est susceptible d’influencer l’activité future du vecteur de distribution étudié.

La sectorisation d’une force commerciale

Les outils de géomarketing permettent de définir des secteurs commerciaux en fonction de plusieurs critères équilibrés (nombre de clients, chiffre d’affaires, nombre de prospects, potentiel de marché, temps et distance d’accès). Ils permettent ensuite d’analyser les évolutions du marché et de mesurer la performance de la force commerciale.

Les études de marché

Dans les études de marché, le géomarketing est un outil précieux permettant d’évaluer le potentiel économique d’une activité nouvelle sur un territoire donné.

  • les solutions géomarketing

Les solutions de Géomarketing reposent sur la collecte et l’analyse des données stratégiques, la cartographie et la planification.

  • Collecte et analyse de données socio-économiques
  • Données économiques (Nombre d’entreprises, population active, chômage, commerces et services de proximité, habitudes de consommation, CA des Entreprises) ;
  • Données sociodémographiques (Population, niveaux de revenus des populations, âge et nombre d’enfants moyens, structures familiales, niveau socioprofessionnel…) ;
  • Données résidentielles (Ancienneté, type et confort des logements, proportion de locataires et propriétaires, les types de quartiers…) ;
  • Recensement sur le terrain (infrastructures, entreprises, sécurité, etc.).
  • Cartographie
  • Géolocalisation des clients, leurs activités et leurs biens sur une carte ;
  • Géolocalisation des points de vente et de la concurrence.
  • Planification
  • Croisement de données: typologie des populations, activités, sécurité, électrification, etc.
  • Segmentation du marché, segmentation de la clientèle,

 En définitive, on pourra retenir que le  géomarketing est le marketing qui tient compte de l’espace géographique. Mais aussi cet outil  permet de trouver des réponses à une série de questions telles que :

  • Où sont situés géographiquement les pôles d’attractivité commerciale ?
  • Êtes-vous présent sur les pôles d’attractivité et avec qui ?
  • Quels sont les quartiers ou les localités de la zone d’attractivité autour d’un pôle commercial ?
  • Comment comparer ou construire vos propres zones de chalandise à l’aide des zones d’attractivité commerciale ?
  • Comment localiser le potentiel (population, nombre d’entreprises, de commerces, de professions libérales, d’associations …) ?

A bientôt !

Mme Ghislaine KONAN

Directeur Exécutif de SPECTRE

Spectre.etudes@gmail.com

SOLIBRA: BEAUFORT 50 CL

Previous article

ORANGINA: Nouveau orangina 2

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in RECO DE PRO