Crédit Image : YANN-ARTHUS BERTRAND
économieStrat'Eco

Le coton Ivoirien atteint des records

0

Une campagne fructueuse pour les producteurs de coton Ivoirien. Après une saison 2019/2020 aux chiffres à féliciter, la production cotonnière, en Côte d’Ivoire, atteint des sommets.

Crédit image : Stefan HEUNIS / AFP

Déjà, lors de la campagne 2019/2020, malgré la survenue brutale de la covid-19 et ses effets désastreux sur le marché de l’export, c’est un gain global de 147 milliards de francs CFA enregistré pour les 118 000 producteurs actifs de la filière. Soit une hausse d’environ 70% comparée aux quatre précédentes campagnes cotonnières.

Crédit image : Koaci

Ces dernières années, l’amélioration des prix, la subvention des engrais, etc. a permis, au secteur, d’enregistrer une courbe d’évolution positive. Avec un prix bord champ de 300 FCFA/Kg à l’ouverture, la récolte, pour la campagne 2020/2021, est un record : 550 000 tonnes de coton, selon un communiqué, cité par l’AIP (agence ivoirienne de presse), de l’organisation interprofessionnelle agricole de la filière coton.

Crédit image : aCotonou

Le Bénin, avec un volume de production de 720 000 tonnes, en 2021, demeure le premier producteur africain de coton. Quant au Mali, il connait la pire campagne de son histoire, avec une production d’à peine 147 000 tonnes pour 2020/2021. Ainsi, grâce à une production cotonnière hors norme, de 550 000 tonnes, cette dernière saison, La Côte d’Ivoire lui ravi la place et est , désormais, le deuxième producteur africain de coton.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

488 milliards de FCFA générés par les exportations de cajou, en 2020

 

Leadership & Entreprenariat : La maturation

Previous article

Un saphir nommé Konnie

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in économie