les gélules et les comprimés sont de plus en plus produits en médicaments génériques.
Crédit image : Africatopsuccess.
PRODUITStrat'Conso

Le Burkina Faso, désormais producteur de médicaments génériques

0

L’Etat du Burkina Faso a inauguré sa première usine de fabrication de médicaments génériques. Grâce à celle-ci, les populations du pays profiteront de médicaments, à des prix abordables. Car le système de santé du pays sera moins dépendant des importations. Notamment en matière de fourniture en médicaments.

 

La toute première usine de fabrication de médicaments génériques

 

C’est une première au Burkina Faso. Le 22/08/2022, le pays des hommes intègres a, officiellement, inauguré, pour la première fois de son histoire, une usine de fabrication de médicaments génériques. Désormais, l’entreprise Propharm est, donc, partie intégrante du système de santé burkinabè.

 

3 médicaments génériques pour l’instant

 

Les pays de l'espace UEMOA vont bénéficier des médicaments génériques fabriqués au Burkina Faso.

Crédit image : Financial Afrik.

Il faut dire qu’il s’agit, ici, d’une initiative entièrement privée. En effet, le financement de l’usine vient de capitaux Burkinabès et sous-régionaux. Concernant son coût global, il est de près de 15 milliards de FCFA. Si, pour l’instant, elle ne fabrique que 3 médicaments génériques, dont le paracétamol, elle devrait, à terme, en proposer une dizaine. En outre, du fait des capacités de production de l’usine, Propharm envisage, déjà, de fournir les pays voisins. Dans l’espace UEMOA, entre autres.

 

Le fruit d’une rencontre entre la Pharmacopée et la Finance

 

La pharmacopée est la base de tous les médicaments dont les génériques.

 

A la baguette, outre l’Etat Burkinabè, un groupe de pharmaciens professionnels, avec à sa tête Palingwindé Armel Koéfé. Selon le Directeur Général de Propharm, l’entreprise est le fruit d’une rencontre entre pharmaciens et financiers.

 

Une chaîne complète de fabrication

 

Visite de la première usine de fabrication de médicaments génériques au Burkina Faso

Crédit image : L’investigateur Africain.

« Il y a eu mariage entre ces deux groupes pour aboutir à Propharm. Nous avons une chaîne complète qui nous permet de faire de la granulation, du mélange, du remplissage de gélules, de la compression, de l’enrobage, etc. Cela se fait dans une atmosphère qui est contrôlée. Donc les germes, les particules, la température, l’humidité, la pression, tout est sous contrôle ». Indique-t-il. Le design de cette unité est Italien. Quant aux équipements, ils viennent des États-Unis. Plus précisément du Texas.

 

Des médicaments génériques a des prix compétitifs !

 

Crédit image : leFaso.net.

Le responsable de l’entreprise de fabrication de médicaments génériques a, aussi, tenu à rassurer les consommateurs : « Le produit, en l’état actuel, avec l’ensemble des charges et des coûts, est compétitif ». Confie-t-il. Toutefois, il admet néanmoins ceci : « Les marges que nous dégageons ne sont pas énormes. Parce que nous sommes sur un marché où il y a énormément de médicaments qui viennent d’Inde ou de Chine. Et qui sont très difficiles à concurrencer ». Révèle-t-il.

La toute première usine de fabrication de médicaments génériques du Burkina Faso

Crédit image : Agence Ecofin.

Enfin, pour Palingwindé Armel Koéfé l’Etat Burkinabè tient une place importante dans ce projet : « Nous bénéficions d’un accompagnement de l’État. En termes d’agrément au code des investissements. Donc cet agrément nous donne un certain nombre de détaxes ». Un agrément qui, en l’occurrence, court sur les sept prochaines années, précise-t-il.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Santé : PISAM, un geste qui fait toute la différence

Le Fintech Challenge 2022 d’Ecobank

Previous article

La KfW compte financer le fonds Partech Africa II à hauteur de 29,5 milliards de FCFA

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in PRODUIT