Crédit image : lunion.fr
économieStrat'Eco

La fabrique à billets du franc CFA assaillie par les flammes, quelles conséquences ?

0

Le franc CFA est la monnaie utilisée par 14 pays d’Afrique. 8 nations de l’UEMOA (Union économique et monétaire Ouest Africaine) et 6 pays de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale) utilisent cette devise, au quotidien. Selon le FMI (fond monétaire internationale) ces deux espaces représentent, à eux seuls, 14 % de la population totale du continent et 12 % de son PIB (produit intérieur brut) ! L’ imprimerie de la Banque de France située à Chamalières, dans le Puy-de-Dôme, en charge de la fabrication de cette monnaie fiduciaire, a fêté son centenaire en 2021. Près de 2,5 milliards de billets y sont imprimés chaque année. Un peu plus de la moitié de sa production concerne des billets de banque en euros. Le reste est composé d’autres devises, notamment le franc CFA. Ce matin, un drame est survenue dans cette presse à billet. L’information alerte la toile et emmène des questions quant au nombre de billets de francs CFA disponibles, sur le marché, dans les jours à venir.

Crédit image : La croix

Crédit image : LSi Africa

C’est l’actualité qui met toute la toile et les médias en émoi. Ce mercredi 09 février 2022, entre 10h00 et 11h00 du matin, un incendie s’est déclaré dans l’imprimerie de la Banque de France de Chamalières ; celle-là même qui produit les billets de francs CFA. Un départ de feu aurait été constaté aux environs de 10H15, dans un laboratoire de design de billets de la fabrique. A la mi-journée, il était maîtrisé, selon la préfecture. Sur le site, 387 personnes étaient présentes, au moment du sinistre. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal. D’après le lieutenant-colonel des pompiers, Mickaël Besseyre : “Il n’y a pas de victimes à déplorer si ce n’est quelques personnes incommodées par les fumées.

Crédit image : Ivoirebusiness

Au-delà des conséquences matérielles et humaines, pour cette imprimerie, cet accident inquiète les populations, de la CEDEAO et de la CEMAC, quant à la quantité de billets disponibles, dans les jours à venir, dans ces espaces économiques à monnaie commune, et quant aux risques économiques, inflationnistes ou déflationnistes, pouvant découler de cette situation. Sur cette préoccupation, le directeur du site, Pierre-Yves Boissinot s’est voulu clair .Il y aura forcément une incidence sur la production de billets mais nous ne sommes pas inquiets car l’outil global productif n’a pas été touché. Il faudra mettre en place des mesures adaptées (…) cela aurait pu être pire.

Crédit image : La Montagne

Pour rappel, la création de la Banque de France date de janvier 1800. Cette dernière imprime les billets de franc CFA, une devise, commune à 14 pays, utilisée dans les zones CEDEAO et CEMAC. Elle a une réserve estimée à 161,1 milliards d’euros. Depuis plusieurs années maintenant, le déménagement de son imprimerie de Chamalières et de ses 700 employés est envisagé. Le site de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme), dans la short list, devrait être celui qui accueillera l’imprimerie. Si ce choix est confirmé, dans les prochains mois, le déménagement devrait intervenir d’ici à 2026. 

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Moody’s à deux doigts de pénétrer le marché UEMOA

Comment réussir sa transformation digitale ?

Previous article

CAN, Les équipes les plus titrées

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in économie