Participants JMT. Sofitel Hôtel Ivoire. Cocody, Abidjan, Côte d'Ivoire. 27-09-2021. Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs
DossieréconomieStrat'Eco

Journée mondiale du tourisme, quels enjeux pour la Côte d’Ivoire ?

0

Le tourisme est une industrie à fort potentiel. Pour les pays en voie de développement ou intermédiaire, comme la Côte d’Ivoire, ce secteur constitue une opportunité économique importante en termes de sources de revenus, de recettes en devise et d’emplois. En 2018, la Côte d’Ivoire a émis le vœu de positionner son activité touristique au 5eme rang africain. À cet effet, elle a mis en place sa stratégie Sublime Côte d’Ivoire, avec, comme pilier, la création d’emplois, l’augmentation des recettes fiscales et la hausse de l’impact la filière sur le PIB (produit intérieur brut). Lors de la 23ème Assemblée Générale, tenue à Saint Petersburg, en Russie, en septembre 2019, le choix du pays hôte, organisateur de la 41ème JMT (Journée Mondiale du Tourisme) s’est porté sur la nation des éléphants. Malheureusement, la covid-19 est passée par là. Loin de se laisser freiner par ce fléau qui bouleverse le monde et, particulièrement, les métiers du tourisme et leurs agrégats connexes, le pays poursuit ses efforts, en tenant compte des spécificités d’un nouveau monde où il faut composer avec les contraintes de la maladie à coronavirus. Ainsi, en prélude de ce jour si attendu, elle a lancé La Quinzaine Touristique. Cette ode, à ce marché à fort impact, s’est déroulée du 07 au 22 septembre 2021. Aujourd’hui, lundi 27 septembre 2021, les festivités de cette journée, tant espérée, ont lieu. L’écrin choisi pour la coupure du ruban n’est autre que le palais des congrès du 5 étoiles, Sofitel hôtel Ivoire. Quels sont les enjeux de cette manifestation ? Strat’Marques à couvert la cérémonie officielle de lancement et délivre plus de détail, dans ce dossier.

JMT / Sofitel Hôtel Ivoire / Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire/ 27-09-2021 / Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs

La nouvelle identité du tourisme ivoirien

JMT / Sofitel Hôtel Ivoire / Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire/ 27-09-2021 / Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs

Pour cette 41ème édition de la commémoration de la Journée Mondiale du Tourisme, le thème est : Le tourisme pour une croissance inclusive et durable. Selon le ministère du tourisme et des loisirs de Côte d’Ivoire, l’organisation de la JMT est : « Un évènement historique, le premier du genre dans l’histoire de l’Afrique francophone ». S’il est clairement établi qu’il faut repenser le développement et la promotion du tourisme mondial, dans un contexte marqué par les assauts intempestifs de l’ennemi invisible, ce 27 septembre est l’occasion de diriger les acteurs, sur de nouveaux créneaux, notamment sur le sol Ivoirien. En pareille circonstance, la Côte d’Ivoire doit repositionner son secteur tourisme et valoriser son patrimoine et les différents circuits touristiques inclus dans sa stratégie 2018-2025. Pour ce faire, tous les segments de l’industrie touristique, pouvant concourir à la résilience face à la pandémie à covid-19, sont mobilisés pour une croissance économique locale, nationale et internationale.  En conséquence, tous les acteurs, l’administration publique, les élus, les opérateurs privés, les organisations professionnelles, les conservateurs, les entrepreneurs locaux, les autorités administratives, les populations, jeunes, femmes, chefs de villages et quartiers, etc. sont appelés, sur toute l’étendue du territoire, à apporter leurs pierres à la construction d’un tourisme Ivoirien inclusif et durable.

Les atouts

de D à G, Zurab Pololikashvili, SG de l’OMT et Didier Drogba, ambassadeur de l’OMT au 41eme JMT / Sofitel Hôtel Ivoire / Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire/ 27-09-2021 / Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs

Depuis son accession au poste de secrétaire général de l’OMT (organisation mondiale du tourisme), c’est la troisième fois que Zurab Pololikashvili séjourne en Côte d’Ivoire. Pour l’ex ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Géorgie auprès du Royaume d’Espagne, de la Principauté d’Andorre, de la République algérienne démocratique et populaire et du Royaume du Maroc, et représentant permanent de la Géorgie auprès de l’OMT : « L’Afrique à une culture riche et un grand potentiel touristique. Sa jeunesse et sa diversité géographique, sa faune, sa flore sont des atouts indéniables. Il faut plus d’initiatives et de leadership. La filière tourisme regorge de métiers et contribue à l’employabilité des jeunes. L’objectif est de faire, de 2022, une année de consommation touristique mondiale pleine. » Et pour porter haut ces objectifs, la Côte d’Ivoire dispose d’un porte-drapeau de taille, en la personne de Didier Drogba, nommé ambassadeur de l’organisation mondiale du tourisme le 20 octobre 2019, par Zurab Pololikashvili en personne. L’industrie touristique représente 10% du PIB (produit intérieur brut) mondial. Ce marché prépondérant fait, aujourd’hui, face à un changement de paradigme. Ce changement demande un tourisme plus inclusif avec, en son cœur, la dimension humaine. Subséquemment, la communauté internationale, les décideurs nationaux, les opérateurs économiques et le grand public doivent s’enquérir de l’importance du tourisme, dans le développement économique et social d’un pays. 

Covid 19 et activités touristiques

JMT / Sofitel Hôtel Ivoire / Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire/ 27-09-2021 / Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs

« Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en ont lu qu’une page ». Cette phrase de Saint Augustin, reprise par le premier ministre de Côte d’Ivoire, en cette matinée du lundi 27 septembre 2021, dans le palais des congrès du Sofitel hôtel Ivoire, devant le public, les partenaires, les invités, les médias et les acteurs du secteur, décrit bien le poids de cette filière dans le fonctionnement des sociétés humaines. À l’écoute de ces mots, il apparaît distinctement que voyager, c’est apprendre. Si les voyages forment la jeunesse, comment allier cette nécessité irrépréhensible, irrépressible et ce monde post avènement covid-19 ? Selon l’agence Ecofin, en 2021, 41% de la population africaine a moins de 15 ans. Cette vigueur a, jusque là, permis au continent de résister à la déferlante de cet ennemi invisible couronné. Toutefois, cette onction sera-t-elle éternelle ? Il faut, donc, s’adapter à la norme nouvelle. Pour rappel, les restrictions liées à cette pandémie ont des conséquences lourdes sur l’économie et soulèvent des questions sur les modèles de société en vigueur. En 2014 et 2019, un emploi sur quatre était affilié à l’industrie touristique. Cette employabilité exceptionnelle se justifie par la non corrélation entre aptitudes intrinsèques et exercice d’un métier de la branche, des possibilités d’évolutions remarquables affiliées au secteur et une transversalité avec les industries du transport, de l’agriculture, des loisirs, du sport, de l’artisanat, du monde des affaires, etc. En janvier 2021, l’OMT a estimé la chute du taux de voyageurs internationaux à 87 % !

Les stratégies

La Quinzaine Touristique / Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs

Dans son plan stratégique 2018-2025, Sublime Côte d’Ivoire, la terre de Félix Houphouët Boigny, Didier Drogba, Alpha Blondy… appuie son positionnement sur des stratégies, au nombre desquelles : l’identification des facteurs clé de la relance des activités touristiques post COVID 19 et des niches touristiques dans les différentes localités du pays, le développement des compétences opérationnelles des acteurs, le renforcement de leurs capacités sur le terrain. Elle entend, aussi, créer de nouveaux produits touristiques autour de l’écotourisme, du tourisme de nature, du tourisme rural, du tourisme de mémoire, du tourisme balnéaire, etc. grâce, notamment, à des projets touristiques intra-communautaires, le déploiement d’un plan média sur les nouvelles offres culturelles et touristiques attractives du pays, la proposition de circuits touristiques à des tarifs compétitifs pour le consommateur local, la digitalisation des pratiques marketing et communicationnelles, la valorisation du savoir-faire des populations pour un développement inclusif…

JMT / Sofitel Hôtel Ivoire / Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire/ 27-09-2021 / Crédit image : Ministère du Tourisme et des Loisirs

La Côte d’Ivoire dispose d’une offre patrimoniale matérielle (nature, architecture, industrie) vernaculaire et immatériel (traditions, pratiques sociales, expressions et langages locaux, arts du spectacle, rituels et événements festifs, artisanat, gastronomie). La digitalisation est l’un des leviers d’optimisation et de visibilité de la destination Côte d’Ivoire. La célébration de la JMT, débutée hier, s’achève demain, mardi 28 septembre 2021. Des conférences, panels, ateliers, rencontre B2B, des découvertes et visites, etc. gravitent autour de ces 3 jours de festivités. De quoi matérialisée, à moyen court terme, la vision sublime Côte d’Ivoire.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Bénédicte Janine Kacou Diagou : « Donner ce que la vie m’a offert »

Previous article

LE DIGITAL ET L’HUMAIN, UN MARIAGE REUSSI ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Dossier