Event

JNVA 2015 : Daoukro inaugure la dimension internationale de l’événement

0

JNVA 2015

Daoukro est depuis hier la capitale africaine de l’agro-pastoral.  La ville hôte de la 5ème édition des Journées Nationales de Valorisation de l’Agriculture des ressources animales et halieutique (JNVA), a la particularité d’inaugurer cet évènementiel  retentissant  désormais au-delà  des  frontières ivoiriennes.

On dira tout naturellement que les JNVA croissent en notoriété voire en prestige. L’édition de cette année ressemble fortement à celle de la consécration.

Plus de 20 000 personnes, aux rangs desquels : députés ;  partenaires au développement ; hommes de médias ; représentants d’annonceurs ; partenaires techniques du monde rural et acteurs de l’univers agro- pastoral, ont répondu présentes.

Un défilé de plus d’une heure rehaussé par le passage d’organisations agricoles venues du Burkina Faso, du Mali, du Niger et bien d’autres contrées.

Présence et quitus de personnalités politiques, diplomatiques, économiques de premier rang. Leurs Excellences  Henri Konan BEDIE et Guillaume SORO, respectivement haut patron et parrain, étaient là.

Mieux, ces personnalités, tout comme la Représentante de l’Union Africaine, ont tenu à féliciter Mme Jennifer CERES : « …Pour l’initiative…la perspicacité…les résultats obtenus…mais également  pour avoir redoré l’image du paysan. »

Raison de plus pour que la Directrice de l’Agence pour la Valorisation de l’Agriculture (AVA) rappelle le sens de son combat : « Il s’agit d’attirer l’attention  des décideurs, des médias…tous les Ivoiriens sur l’impérieuse nécessité de trouver des mécanismes efficaces  et durables de financement de notre économie rurale.»

La présentatrice de l’émission « Brave paysan » ainsi profité pour donner le ton des sessions thématiques programmées pour le jour2.

Réflexions qui graviteront autour du thème central (Ndlr: « Financement des activités agro-pastorales en Côte d’Ivoire, quelles stratégies ? ») et desquelles « émergeront des propositions concrètes » a-t-elle promis.

Après l’ouverture des stands, cadencée par une dégustation du thé JEKI, une marque AVA, les convives ont eu droit à un sympathique déjeuné champêtre. Après quoi, une importante rencontre entre paysans, banquiers, agro-industriels, fournisseurs d’intrants et autres matériels agricoles a servi de cloue au J1 des JNVA 2015.

Marius Aka Fils (Envoyé Spécial à Daoukro)

La revue de presse du Jeudi 13 Août 2015

Previous article

Business Musical: Universal (Vivendi) pose ses bagages à Abidjan

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Event