Média

Jeune Afrique fait son buzz financier

0

Hebdomadaire panafricain édité à Paris et publié par le Groupe Jeune Afrique, le magazine Jeune Afrique offre une couverture de l’actualité africaine  et internationale ainsi que des pistes de réflexion sur les enjeux politiques et économiques du continent

Depuis sa création à Tunis en 1960, période d’indépendance de plusieurs pays africains, le magazine est devenu au fil des années, une référence sur le continent. Hommes politiques, hommes d’affaires, hommes d’institutions se l’arrachent chaque semaine. Les entreprises, les grands groupes internationaux et africains ne sont pas en reste. Ce sont d’ailleurs ces dernières qui font le sourire du magazine.

En effet, ces entreprises utilisent régulièrement ce canal pour s’adresser à leurs publics africains et cela à coup de  dizaines de millions de nos francs. En 2019, Jeune Afrique a généré, selon la plateforme de veille média, Brandmediasmonitoring basée à Abidjan, la modique somme de 2,4 milliards de francs (3,8 millions d’euros). De quoi faire le buzz financier quand on sait que l’année d’avant, l’hebdomadaire avait engrangé seulement 1,3 milliards de francs (2 millions d’euros) ; ce qui représente une croissante exceptionnelle de 82%.

Malgré les critiques qui tendraient à accuser Jeune Afrique de monnayer ‘’ses pages auprès des présidences africaines, sous la forme de cahiers spéciaux à la tonalité bienveillante ou de longs entretiens avec le chef de l’Etat, en échange de l’achat d’espaces publicitaires par les ministères ou les entreprises publiques’’ (selon Vincent Hugeux), le magazine semble plus que jamais, solidement implanté sur le continent.

Vincent NGORAN

Media: Le nouveau Strat’Marques sur le marché

Article précédent

RFI, la descente aux ‘’enfers’’ ?

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Média