Chiffres clés

Investissements publicitaires (secteur détergents) : quand Nil fait monter ses bulles

0

SAVON INVESTISSEMENT

De janvier à Avril 2015, l’assiette publicitaire ivoirienne s’est garnie de plus 173 millions de F CFA fournis par le secteur des détergents. Dans la chevauchée aux bassines, NIL, la marque de SIPROCHIM, s’est montrée plus déterminée avec 50% de part d’investissements.

Pour parvenir à ce rang de leader en termes de part d’investissements sur ces quatre (4) premiers mois de cette année, les promoteurs de NIL ont dû dégager plus de 86 millions de F CFA. Une performance qui se manifeste aussi bien en télévision qu’en outdoor (100%).

Le concurrent historique, OMO n’a pas fait forte impression cette fois-ci. Car les investissements le concernant n’ont valu que 36%, soit environ 64 millions de F CFA.

CAMENB DETERGENTUNILEVER n’est certainement pas le mieux lotis dans cette compétition. Puisque le son de cloche est similaire pour sa deuxième marque. En occurrence, SUNLIGHT dont la part d’investissement ne se limite qu’à 4% de la manne détergents. Seulement, 7,3 millions y ont été consacrés en effet.

Tandis que la bataille semble rude. La preuve, A&B le nouveau venu, s’est déjà acclimaté peu de temps après son atterrissage sur le marché. De janvier à Avril 2015, les vigies de ce produit ont obtenu et injecté dans sa communication, un montant avoisinant 17 millions de F CFA.

Marius Aka Fils

Affichage : Top Gari signe son retour

Article précédent

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Chiffres clés