Dossier

Investissements publicitaires : La Côte d’Ivoire avec des chiffres en berne

0

Plusieurs se demandaient ce qu’il adviendrait des investissements publicitaires en Côte d’Ivoire en période de Covid. Eh bien, les chiffres sont là, le diagnostic est posé : Les investissements publicitaires médias ne sont pas au mieux de leur forme. Normal ! Pourrait-on déclarer. Mais dans quelle proportion ce mal-être se définit-il ?

En 2017, le marché des investissements publicitaires dans les médias classiques de la Côte d’Ivoire pesait 31.1 milliards de nos francs, tous annonceurs de tous secteurs d’activités confondus. En 2018, une embellie du monde économique porte ce chiffre à 34.9 Milliards de francs soit une hausse de 12% de la manne financière engrangée par le pays d’Houphouët-Boigny. En 2019, cette tendance haussière se limite à 4% portant le budget média de l’ensemble des annonceurs à 36.3 milliards. En 2020 – période fortement ballotée par la pandémie de la Covid-19 associée aux crises pré et post-électorales qu’a connues le pays – le compteur de Brandmediasmonitoring, la plateforme de veille média N°1 du marché ivoirien, affichait au soir du 31 décembre 2020, la coquette somme de 30.5 milliards de francs, soit une baisse de recettes publicitaires de -16%. De mémoire de publicitaires, jamais, les annonceurs et médias ivoiriens n’avaient essayé pareils revers.

A lire aussi: Côte d’Ivoire, le vrai visage du secteur bancaire en 2020

Le tour de force de la Télévision

Au cours des trois années précédant l’année 2020, le média Affichage a trôné fièrement sur le podium des médias ayant enregistré les meilleures performances en termes d’investissements reçus des annonceurs. Contre toute attente, en 2020, la Télévision a fait un tour de force, malgré elle, pour se hisser au premier rang, supplantant ainsi l’Affichage qui se contente de la seconde place du classement. L’Affichage passe donc de 14.2 milliards en 2019 à 10.8 milliards en 2020 avec une baisse d’activité de -24%. La Télévision, quant à elle, passe de 11.2 milliards en 2019 à 12.3 milliards en 2020, soit un bond en avant de +10%.

Par ailleurs, notons qu’en période de covid-19, la Télévision a connu un véritable boom tirant profit du confinement des ménages, desservant ainsi l’Affichage, délaissé pour un temps. Et quand on sait que l’intérieur du pays fut inaccessible pendant plusieurs mois, le manque à gagner de ce média n’a fait que s’accentuer avec le temps.

En tout état de cause, les investissements publicitaires dans le paysage médiatique ivoirien ont toujours accordé la part belle au duo Affichage-Télévision, qui de 2017 à 2020, qui a cumulé entre 66% et 76% de part d’investissement. La Radio et Presse se contentent, elles, du reste du gâteau. Espérons, à présent, que l’année 2021 offre de bien meilleures perspectives aux annonceurs et aux médias.

Vincent NGORAN (Mister Data)

Source: www.brandmediasmonitoring.com

Marketing : Comment attirer des clients même quand on est nouveau

Article précédent

Côte d’Ivoire, le vrai visage du secteur bancaire en 2020

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Dossier