Event

Innovation : Eric ANE rempile ‘’Afryapa’’ ou ‘’Bonne année’’ en Agni

0

eric ANE

Nouvelle année, nouveaux vœux. En pays Agni, on dira Afryapa. Pour sacrifier à la tradition, Eric ANE comme on lui connait, a choisi l’inhabituel. Objectif : Transposer cette culture en vue de l’inculquer aux populations urbaines. Retour aux sources oblige. L’action pour le faire, une soirée mosaïque annoncée pour être des plus mémorables prévue le 06 février prochain à l’espace Champêtre AKA Adjo sis à Cocody.

Fort du succès de l’acte 2 du Festival des Agni organisé récemment dans l’antre du Royaume ‘’indènian’’  précisément à  Abengourou, le Commissariat général du Festival des arts et de la culture Agni ressort ses tambours avec Afryapa. Occasion de partage, de réjouissance, de retrouvailles mais aussi de célébration de la femme  autour un dîner-gala. La sublimation de la gente féminine issue de cette aire culturelle à cette soirée répond à une logique en effet. Celle d’établir la savante corrélation entre le rituel d’échanges de vœux et la Saint Valentin  constituant ainsi l’autre trame de fond desdites entrevues. D’autant que ces deux festivités se tiennent à un intervalle de sept jours près. En ligne de mire, l’initiateur du concept, le désormais Communicant -animateur culturel dévoué, Eric ANE poursuit un idéal. Il  ambitionne d’améliorer les connaissances scientifiques et coutumières portant sur la philosophie de ce groupe ethnique transfuge de l’ex-Empire du Ghana. Pour lui, plus d’une personne ont une notion relativement poussée du patrimoine culturel matériel Agni. En revanche, d’un point de vue  spécifique, une bonne galerie de valeurs culturelles de ce sous-groupe Akan demeurent inexploitée. A titre d’exemple, la femme  « est belle, sympathique  et intelligente » souhaite-il mettre en évidence. En quelques sortes, le Commissariat tient à communiquer sur ce bien immatériel méconnu. Afryapa 2015, ce sera par ailleurs un cocktail musical des plus plantureux : Eba Aka Jérôme, Appia Moro, Boni Cantador  et biens d’autres artistes du terroir, apporteront leur grain de sel pour donner un cachet particulier à cette action culturelle.

Marius Aka Fils

VIVO ENERGY

Previous article

Réseaux sociaux : les 7 grandes tendances à suivre en 2015

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Event