Crédit image : L'ECOLE DE LA BOURSE
Buzz de la pubStratégie

Independence day

0

À la veille de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, deux annonceurs se livrent une lutte féroce. Et ils n’ont pas manqué d’ingéniosité pour faire valoir leurs produits.

Crédit image : Strat’Marques

Le premier à dégainer n’est autre que Solibra. Le brasseur ancestral diffuse un message transgénérationnel. En faisant appel au jeune humoriste, Paul Yves Ettien, et au monstre sacré de la comédie, Bienvenue Nebail surf sur les valeurs de transmission, d’héritage, pour mieux rappeler son positionnement de longue date, en Côte d’Ivoire. Et cela, avec l’un des produits les plus populaires et emblématiques de la marque : BOCK

Crédit image : Strat’Marques

le petit poussé Brassivoire, filiale ivoirienne de Heineken,  n’a pas tardé à riposter. Il a, également, misé sur son produit le plus apprécié des ivoiriens : Ivoire. Avec ce slogan Ma Terre d’Ivoire, l’annonceur a choisi l’angle d’un passé commun pour un futur commun. Et il n’a pas choisi les artistes Yodé et Siro pour rien. Il faut rappeler que le groupe YES est connu pour ses prises de positions.

Crédit image : BrandMediasMonitoring

Pourtant, Solibra ne se laisse pas faire. Toujours surfant sur la vague du transgénérationnel de Notre héritage, il choisit cette fois le chantre du zouglou estudiantin, en son temps, Bilé Didier et la nouvelle vague représentée par DJ Kerozen.

Alors, selon vous, qui est le gagnant de cette campagne médiatique. À vos claviers.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Revue d’affiches semaine du 05 Juillet 2021

 

Le casse-tête des devis

Previous article

L’heureux élu de Konnie Touré

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply